Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

Décès de Robin Williams: la thèse du suicide par pendaison fortement privilégiée

AFP

AFP Photo

Les premiers résultats de l'enquête sur la mort de Robin Williams vont dans le sens d'un suicide, a indiqué la police, qui a précisé que l'acteur a été retrouvé pendu avec une ceinture et avait un poignet entaillé.

Ces coupures ne sont toutefois pas la cause principale de son décès, attribué "principalement" à "un suicide dû à l'asphyxie à cause d'une pendaison", a déclaré le lieutenant Keith Boyd lors d'une conférence de presse, notant qu'il n'y avait pas de "traces de lutte" apparentes, mais que l'enquête se poursuivait.

L'officier de police a décrit les derniers détails de la vie du légendaire comédien, qui avait 63 ans, était marié et avait trois enfants.

Lundi vers 11H55 (18H55 GMT) un appel d'urgence a été donné et un "adulte mâle inconscient ne respirant plus a été localisé" chez lui, à Tiburon, une ville près de San Francisco, à l'ouest des Etats-Unis.

Cet homme a été déclaré mort sept minutes plus tard et "identifié comme étant Robin Williams". Les informations disponibles indiquent qu'il "avait cherché à être aidé pour (soigner sa) dépression".

C'est sa femme qui l'avait vu vivant la veille au soir à 22H30 avant d'aller se coucher et quand elle a quitté leur domicile le lendemain matin elle le "pensait encore endormi".

L'assistant personnel du comédien a donné l'alerte après qu'il eut tapé à sa porte sans obtenir de réponse vers 11H45 locales.

Il l'a trouvé avec une "ceinture fermée autour de son cou", et avec un couteau à côté de lui.

Robin Williams était l'un des plus grands acteurs américains, avec une carrière courant sur quatre décennies, récompensée notamment par un Oscar en 1998 pour "Will Hunting".

Première publication : 12/08/2014