Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Ebola: la missionnaire américaine infectée va bien, selon son fils

AFP

Le Dr Kent Brantly (g) et Nancy Writebol tous deux infectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest ont été rapatriés aux Etats-Unis le 5 août 2014Images fournies à l'AFP du Dr Kent Brantly (g) et Nancy Writebol, tous deux infectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest ont été rapatriés aux Etats-Unis le 5 août 2014

Le Dr Kent Brantly (g) et Nancy Writebol tous deux infectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest ont été rapatriés aux Etats-Unis le 5 août 2014Images fournies à l'AFP du Dr Kent Brantly (g) et Nancy Writebol, tous deux infectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest ont été rapatriés aux Etats-Unis le 5 août 2014

La missionnaire américaine Nancy Writebol, infectée par le virus Ebola en Afrique et traitée avec un sérum expérimental, va bien, a indiqué mardi son fils.

"Elle va bien. Nous voyons son état physique s'améliorer, ses yeux s'illuminent, elle sourit et plaisante même un petit peu", a déclaré Jeremy Writebol interrogé sur la chaîne américaine NBC précisant que les médecins traitant pensent qu'elle devrait se remettre complètement.

Mais "quand elle est arrivée mardi dernier, nous craignions vraiment pour sa vie", a-t-il ajouté, précisant rendre visite à sa mère deux fois par jour.

Mme Writebol comme le docteur Kent Brantly, avec qui elle travaillait, ont tous deux été traités avec un sérum expérimental, le ZMapp, qui n'avait jamais auparavant été utilisé chez des humains mais s'était montré très efficace chez des singes.

L'état du Dr Brantly, 33 ans, lui aussi hospitalisé dans une unité de l'hôpital Universitaire Emory près d'Atlanta (Géorgie, sud-est), s'est apparemment amélioré plus rapidement que celui de Mme Writebol, qui a 60 ans.

Quelques heures après avoir reçu la première dose de ce traitement il s'était levé et avait pris une douche, selon son entourage. A son arrivée à l'hôpital Emory, il était sorti de l'ambulance en marchant.

En revanche, Mme Writebol était allongée sur une civière et paraissait immobile.

Jeremy Writebol a aussi parlé avec le Dr Brantly.

L'épidémie sans précédent d'Ebola depuis l'apparition du virus en 1976 a touché 1.848 personnes et fait plus de mille morts dans quatre pays d'Afrique de l'ouest, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L'époux de Mme Writebol est rentré du Libéria lundi et reste en quarantaine, vérifiant régulièrement s'il a des symptômes comme de la fièvre, des douleurs musculaires, de la diarrhée et des vomissements. La période d'incubation d'Ebola va de deux à 21 jours.

Selon l'OMS, le taux de mortalité parmi les personnes infectées atteint près de 55% pour cette épidémie qui frappe la Guinée, la Sierra Léone, le Liberia et désormais le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique.

Première publication : 12/08/2014