Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

Ebola: la missionnaire américaine infectée va bien, selon son fils

AFP

Le Dr Kent Brantly (g) et Nancy Writebol tous deux infectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest ont été rapatriés aux Etats-Unis le 5 août 2014Images fournies à l'AFP du Dr Kent Brantly (g) et Nancy Writebol, tous deux infectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest ont été rapatriés aux Etats-Unis le 5 août 2014

Le Dr Kent Brantly (g) et Nancy Writebol tous deux infectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest ont été rapatriés aux Etats-Unis le 5 août 2014Images fournies à l'AFP du Dr Kent Brantly (g) et Nancy Writebol, tous deux infectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest ont été rapatriés aux Etats-Unis le 5 août 2014

La missionnaire américaine Nancy Writebol, infectée par le virus Ebola en Afrique et traitée avec un sérum expérimental, va bien, a indiqué mardi son fils.

"Elle va bien. Nous voyons son état physique s'améliorer, ses yeux s'illuminent, elle sourit et plaisante même un petit peu", a déclaré Jeremy Writebol interrogé sur la chaîne américaine NBC précisant que les médecins traitant pensent qu'elle devrait se remettre complètement.

Mais "quand elle est arrivée mardi dernier, nous craignions vraiment pour sa vie", a-t-il ajouté, précisant rendre visite à sa mère deux fois par jour.

Mme Writebol comme le docteur Kent Brantly, avec qui elle travaillait, ont tous deux été traités avec un sérum expérimental, le ZMapp, qui n'avait jamais auparavant été utilisé chez des humains mais s'était montré très efficace chez des singes.

L'état du Dr Brantly, 33 ans, lui aussi hospitalisé dans une unité de l'hôpital Universitaire Emory près d'Atlanta (Géorgie, sud-est), s'est apparemment amélioré plus rapidement que celui de Mme Writebol, qui a 60 ans.

Quelques heures après avoir reçu la première dose de ce traitement il s'était levé et avait pris une douche, selon son entourage. A son arrivée à l'hôpital Emory, il était sorti de l'ambulance en marchant.

En revanche, Mme Writebol était allongée sur une civière et paraissait immobile.

Jeremy Writebol a aussi parlé avec le Dr Brantly.

L'épidémie sans précédent d'Ebola depuis l'apparition du virus en 1976 a touché 1.848 personnes et fait plus de mille morts dans quatre pays d'Afrique de l'ouest, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L'époux de Mme Writebol est rentré du Libéria lundi et reste en quarantaine, vérifiant régulièrement s'il a des symptômes comme de la fièvre, des douleurs musculaires, de la diarrhée et des vomissements. La période d'incubation d'Ebola va de deux à 21 jours.

Selon l'OMS, le taux de mortalité parmi les personnes infectées atteint près de 55% pour cette épidémie qui frappe la Guinée, la Sierra Léone, le Liberia et désormais le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique.

Première publication : 12/08/2014