Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Culture

L'acteur américain Robin Williams est mort

© Carl Court, AFP | Robin Williams, lors de l'avant première européenne de "Happy Feet 2", en 2011 à Londres.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/08/2014

L'acteur américain Robin Williams, âgé de 63 ans, a été retrouvé mort lundi à son domicile, en Californie. Le héros de "Mrs Doubtfire" et de "Good Morning Vietnam" était pendu avec une ceinture, le poignet entaillé, a annoncé la police.

Lauréat d'un Oscar pour le film "Will Hunting", l'acteur Robin Williams est décédé, lundi 11 août, après s'être vraisemblablement suicidé. Son corps a été découvert à son domicile par la police, à Tiburon, en Californie. Robin Williams a été retrouvé pendu avec une ceinture, le poignet entaillé, a précisé la même source.

Les forces de l'ordre avaient préalablement expliqué qu'un "sujet mâle a été prononcé mort à 12h02, identifié comme Robin McLaurin Williams, 63 ans" et que la cause probable du décès semblait être un "suicide par asphyxie". La police a ouvert une enquête, précisant que l’acteur a été vu vivant pour la dernière fois à son domicile, dimanche 10 août, vers 22 heures.

"Ce matin, j’ai perdu mon mari et mon meilleur ami, et le monde a perdu l’un de ses artistes les plus aimés", a déclaré sa femme, Susan Schneider, dans un communiqué. Selon son attaché de presse, Mara Buxbaum, Robin Williams souffrait "ces derniers temps d’une sévère dépression".

Une des scènes cultes de "Mrs Doubtfire"

Le roi des films comiques

Célèbre dans le monde entier, l’acteur a conquis les spectateurs par son incroyable sens du rire, mais aussi par des rôles plus dramatiques. Robin Williams avait percé dans un épisode de la série Happy Days en 1974, puis en incarnant un extraterrestre dans la série "Mork & Mindy". Sur le grand écran, Robert Altman l’avait choisi pour son adaptation de Popeye (1980), puis il avait obtenu le premier rôle de "Good Morning Vietnam" (1988).

Son talent avait ensuite marqué les esprits grâce à son personnage poignant de professeur dans "Le cercle des poètes disparus" (1989), puis surtout après sa prestation déjantée dans "Mrs Doubtfire" (1993). Mais c’est sa performance dans "Will Hunting" (1998) qui lui avait permis de décrocher un Oscar dans la catégorie meilleur second rôle. Ces dernières années, Robin Williams s’était fait plus rare, même s’il était apparu dans la série des "Nuits au Musée". Il devait apparaître dans une suite de "Mrs Doubtfire".

Robin Williams dans "Le cercle des poètes disparus"

"Robin était un éclair de génie comique"

Depuis l’annonce de sa mort, c’est une véritable onde de choc qui a secoué Hollywood. Steven Spielberg, pour qui il avait joué à plusieurs reprises ("Hook", "A.I. Intelligence Artificielle") a fait part de son émotion. "Robin était un éclair de génie comique et notre rire était le coup de tonnerre qui le faisait avancer, a déclaré le célèbre réalisateur. Il était un ami et je n'arrive pas à croire qu'il ne soit plus là". L'acteur Kevin Spacey, également sur Twitter, a rendu hommage à "un grand homme, artiste et ami" : "Robin Williams a fait rire le monde et l'a fait réfléchir. Je veux m'en souvenir et honorer cela. [...] Il me manquera au-delà de toute mesure."

Le président américain Barack Obama a également salué cet incroyable artiste. "Robin Williams était un aviateur, un médecin, un génie, une nounou, un président, un professeur, un bangarang Peter Pan, et tout ce qu'on peut imaginer d'autre. Mais surtout il était unique", a estimé le chef de l'État.

Robin Williams reçoit son Oscar en 1998 (en anglais)

Avec AFP et Reuters

Première publication : 12/08/2014

  • HOLLYWOOD

    "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Comment Hollywood se "Transformers" pour plaire à la Chine

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Cannes chouchoute Hollywood, Cronenberg le dégomme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)