Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Moyen-Orient

La France va livrer des armes aux Kurdes d'Irak

© Joel Saget, AFP (archives) | Le président Hollande en compagnie de soldats français

Vidéo par Meriem AMELLAL

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/08/2014

Le gouvernement français a annoncé mercredi qu'il livrerait, dans la journée, des armes aux Kurdes d'Irak, qui luttent contre les jihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant dans le nord du pays.

Le président français François Hollande a décidé de faire livrer des armes en Irak. Objectif : "soutenir la capacité opérationnelle des forces engagées contre l'État islamique", les jihadistes ultra-radicaux qui progressent dans le nord de l'Irak, a annoncé l'Élysée dans un communiqué, mercredi 13 août. Cette annonce vise à "répondre aux besoins urgents exprimés par les autorités régionales du Kurdistan", et "en accord avec Bagdad", a précisé la présidence.

L'Élysée n'a livré aucune précision sur la nature des armes qui seront acheminées au Kurdistan irakien, le volume de ces livraisons et les moyens engagés par la France à cette fin.

Rappelant l'entretien de jeudi entre François Hollande et le président du Kurdistan irakien Massoud Barzani, l'Élysée a indiqué mercredi que "la France a déjà pris les dispositions nécessaires depuis plusieurs jours pour soutenir la capacité opérationnelle des forces engagées contre l'État islamique". "La France entend jouer un rôle actif en fournissant, en lien avec ses partenaires et en liaison avec les nouvelles autorités irakiennes, toute l’assistance nécessaire", pour faire face à la situation "catastrophique" que traverse l'Irak, pouvait-on encore lire dans le communiqué.

"Rééquilibrer les forces"

Mercredi soir, sur TF1, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a précisé la position française : "L'objectif, c'est de rééquilibrer les forces parce que les terroristes ont des armes extrêmement sophistiquées qu'ils ont pris sur les troupes irakiennes, et ce sont des armes qui étaient à l'origine américaines. Nous ne voulons pas être des Ponce Pilate, nous voulons aider les Kurdes et les Irakiens à éviter les massacres et pour cela nous livrons des armes qui permettent aux combattants de combattre et, nous l'espérons, de l'emporter."

Laurent Fabius : "L'objectif, c'est de rééquilibrer les forces"

Première publication : 13/08/2014

  • MOYEN-ORIENT

    Irak : Haïdar al-Abadi, le "candidat faible" qui a fait consensus

    En savoir plus

  • IRAK

    La communauté internationale unanime derrière le Premier ministre irakien

    En savoir plus

  • IRAK

    Vidéo : avec les forces kurdes, en première ligne face aux jihadistes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)