Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

FRANCE

Diaporama : les poilus en couleurs

© Édition Taschen | La couverture du livre "La Grande Guerre en couleurs"

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 16/08/2014

Pour marquer le centenaire de la Première Guerre mondiale, un ouvrage présente des photographies en couleurs du conflit. Ces images rares permettent de découvrir la vie quotidienne des soldats sous un autre jour.

Depuis le début des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, la publication de nombreux livres de photographies sur "la Der des Der" nous offre une plongée dans le quotidien des "poilus". Les éditions Taschen offre un regard différent en proposant un ouvrage tout en couleurs. À travers plus de 320 images provenant d’archives d’Europe, des États-Unis ou d’Australie, ce livre présente le conflit sous un angle plus humain et actuel.

À l’époque, la technologie de l’autochrome venait toute juste d'être mise au point. Ce procédé, qui produisait des diapositives en couleur sur plaques de verre, avait été breveté en 1903 par les frères Lumière. Un petit groupe de pionniers comme les photographes Paul Castelnau, Fernand Cuville, Jules Gervais-Courtellemont, Léon Gimpel, Hans Hildenbrand, Frank Hurley, Jean-Baptiste Tournassoud ou encore Charles C. Zoller, a choisi le terrain de la guerre pour expérimenter cette nouvelle technique.

Quinze kilos d'équipement

Dans "La Grande Guerre en couleurs", pas de clichés à vif dans les tranchées ou en plein combat, mais des témoignages sur les villes ravagées par les bombardements ou sur les conditions de vie des soldats à l’arrière. Comme l’explique l'auteur de ce livre Peter Walther, ces photos sont surtout "des mises en scènes minutieuses" car l’autochrome nécessitait une technique contraignante.

"Rien que le caractère encombrant de l’équipement, qui pesait jusqu’à 15 kilos, avec les plaques et les divers objectifs, ne permettait pas [des prises d'image sur le vif]. Les temps d’exposition relativement longs des plaques d’autochromes – les personnes photographiées devaient rester immobiles six secondes par ciel couvert, et tout de même une bonne seconde si le soleil brillait – empêchait la réalisation d’instantanés", peut-on ainsi lire dans la préface. Au total, ce sont environ 4 500 photographies en couleur de la guerre qui nous sont parvenues.
 

Première publication : 16/08/2014

  • CENTENAIRE

    Grande Guerre : Jules Peugeot, premier français tué... juste avant la guerre

    En savoir plus

  • CENTENAIRE 14-18

    Grande Guerre : "S'il vous plaît, ne débutez pas la guerre !"

    En savoir plus

  • CENTENAIRE 14-18

    Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)