Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

France: le coût de la vie des étudiants augmente

AFP

AFP Photo

Hausse des loyers des petites surfaces, gel des bourses: le coût de la vie pour les étudiants grimpe encore à la rentrée, obligeant de plus en plus de jeunes à travailler à temps plein pendant l'année, dénonce l'Unef.

"Les dépenses des étudiants augmentent de 2% par rapport à la précédente rentrée", souligne l'Unef, premier syndicat étudiant, dans un rapport dévoilé dimanche dans le Journal du dimanche, et que l'AFP s'est procuré. Un chiffre quatre fois supérieur à l'inflation, selon le premier syndicat étudiant.

"L'augmentation des loyers et des frais obligatoires (frais d'inscription, ticket restaurant, sécurité sociale, ndlr) pèsent dans le budget des étudiants", poursuit le syndicat, qui s'alarme de l'intensification du salariat étudiant.

Près d'un tiers (29,6%) des étudiants salariés occupent ainsi un emploi à temps plein pendant l'année universitaire, contre un cinquième (18,5%) en 2006, selon les données récoltées par l'Unef.

Interrogés sur leurs motivations, ces étudiants sont 51,3% à juger qu'avoir un emploi est "indispensable pour vivre", contre 40% en 2011.

Le loyer constitue la première dépense des étudiants, qui y consacrent en moyenne 53% de leur budget, selon l'Unef.

"Les loyers des petites surfaces continuent leur hausse: 3,1% à Paris et 2% en province", indique le syndicat, qui note par ailleurs une "hausse des charges locatives de 10% à 14%".

Globalement, un étudiant doit débourser 799? par mois pour subvenir à ses besoins, soit 48% du salaire médian contre 43% en 2011.

"Si le coût de la vie augmente à la rentrée, c'est de la responsabilité du gouvernement", dénonce auprès de l'AFP William Martinet, président de l'Unef, pointant du doigt "la hausse des frais obligatoires d'un côté et le gel des bourses de l'autre".

"Les étudiants vont-ils payer les conséquences du plan d'économie?", s'interroge-t-il, demandant au gouvernement "d'augmenter le niveau des bourses" avant la rentrée universitaire.

"L'engagement du président de la République était de mettre en place une allocation d'autonomie", rappelle le dirigeant syndical, en lançant un avertissement: "Il lui reste encore deux rentrées pour le faire".

Première publication : 17/08/2014