Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Vidéo : en Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je ne crois pas que ça va me hanter"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusif : Pour Essebsi, "Ennahda a organisé la campagne de Marzouki"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quand les anti-IVG accusaient la rescapée Simone Veil de promouvoir le "génocide""

En savoir plus

Moyen-Orient

Gaza : manifestation à Tel Aviv pour une reprise des négociations avec Abbas

© Gali Tibbon, AFP | Samedi soir s'est tenue la plus importante marche pour la paix depuis le début de l'opération "Bordure protectrice".

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/08/2014

Alors que les négociations entre Israéliens et Palestiniens ont repris dimanche, une marche pour la paix était organisée à Tel Aviv, samedi soir. Ce fut la plus grande mobilisation dans le pays depuis le début de l'offensive sur Gaza.

Ils étaient des milliers d’Israéliens à battre le pavé, dans la soirée du samedi 16 août, à Tel Aviv, appelant leur gouvernement à reprendre les négociations avec l’Autorité palestinienne.

"Elle [la guerre] ne finira pas, tant que nous ne nous parlerons pas", scandaient les manifestants. Pour l’organisatrice de l’évènement, Zehava Galon, un seul coupable : le Premier ministre Benjamin Netanyahou. "Il a échoué, tant sur le plan de la sécurité que sur celui de la paix. Il doit démissionner !"

À lire sur France 24 : "À Gaza, l’ONU tente d’atténuer le traumatisme des enfants"

Cette marche pour la paix - la plus importante organisée depuis le début de l’opération "Bordure protectrice" le 8 juillet – intervient alors qu'on repris, dimanche, les pourparlers indirects entre Israéliens et Palestiniens, sous l’égide de l’Égypte, et dans l’espoir d’une reconduction de la trêve, censée s’achever lundi soir.

Déterminé à poursuivre les négociations

Bien qu’Israéliens et Palestiniens aient confirmé leur présence à la table des négociations, l’Égypte peine à concilier leurs exigences.

Les offres présentées à la délégation palestinienne ne répondent pas à ses exigences, a déclaré pour sa part Ossama Hamdane, responsable du Hamas chargé des Affaires étrangères. "Israël doit accepter les demandes du peuple palestinien ou se résoudre à une longue guerre", a insisté Ossama Hamdane sur sa page Facebook. Parmi les exigences des Palestiniens : la levée du blocus israélo-égyptien imposé à la bande de Gaza.

S'exprimant à la télévision depuis Ramallah, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s'est dit déterminé à poursuivre les négociations. "Notre objectif est de mettre fin aux combats et de nous en tenir à l'initiative de l'Égypte, et à aucune autre", a-t-il déclaré.

À lire sur France 24 : "Un été en prison" pour avoir refusé d’aller combattre à Gaza

De son côté, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réitéré sa position."Nous n'accepterons d'accord sur un cessez-le-feu que s'il y a une réponse concrète à nos besoins sécuritaires", a-t-il déclaré dimanche.

Israël et le Hamas ont accepté, mercredi 13 août, de prolonger pour cinq jours la trêve en vigueur depuis le 11 août pour poursuivre leurs négociations. Elle doit s'achever dans la nuit de lundi à mardi.

Depuis le lancement de l'opération israélienne, près de 2 000 Palestiniens et 70 Israéliens ont été tués.

Un mariage perturbé par des manifestations en Israël

Avec AFP
 

Première publication : 17/08/2014

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Gaza : un "Juste" néerlandais rend sa décoration à Israël

    En savoir plus

  • GAZA

    Dans la bande de Gaza, un mariage au milieu des ruines

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Échanges de tirs entre Israël et le Hamas à Gaza malgré la trêve

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)