Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

Air France va réorganiser son réseau court et moyen-courrier en s'appuyant sur Hop!

AFP

Le logo de la compagnie Hop!, filiale régionale du groupe Air FranceLe logo de la compagnie Hop!, filiale régionale du groupe Air France

Le logo de la compagnie Hop!, filiale régionale du groupe Air FranceLe logo de la compagnie Hop!, filiale régionale du groupe Air France

La compagnie Air France va réorganiser le réseau de ses lignes court et moyen courrier, qui passeront majoritairement sous sa marque régionale Hop!, à compter de l'été prochain, croit savoir le quotidien Les Echos, dans son édition à paraître mercredi.

Selon le journal, Air France s'apprêterait à effectuer "une redistribution des rôles au sein du groupe, qui laisserait le marché loisirs européen à sa filiale low cost Transavia et tous les vols point à point, qui n?alimentent pas le hub de Roissy-CDG, à sa marque régionale Hop?!".

"L?essentiel des lignes intérieures d?Air France au départ d?Orly ainsi que certaines destinations européennes passeraient ainsi sous la responsabilité managériale de Hop?!, à compter de l?été prochain", poursuit-il.

Selon les information des Echos, ce réseau moyen-courrier serait à l?aube de sa plus importante transformation depuis l?absorption d?Air Inter en 1997.

"Une vingtaine d?A320 d?Air France seraient exploités aux couleurs de Hop?!, mais avec du personnel Air France. Ce dernier conserverait donc uniquement sous sa marque la desserte de Roissy-CDG, ainsi que les lignes intérieures les plus importantes, au premier rang desquelles Paris-Nice, Paris-Marseille et Paris-Toulouse, et la desserte des grandes capitales européennes", précise le journal.

Par ailleurs, "un certain nombre de vols d?Air France non rentables seraient purement et simplement supprimés, libérant ainsi des créneaux horaires à Orly pour la filiale low cost Transavia France, promise à un grand développement", affirme Les Echos, ajoutant que "sept Boeing 737-800 supplémentaires auraient déjà été commandés pour l?été 2015, qui s?ajouteront aux 14 appareils déjà en service chez Transavia France".

Le principal syndicat de pilotes, le SNPL, appelle à la grève en septembre. Les dates précises du préavis seront annoncées par le SNPL le 28 août, selon le journal, qui précise que "le syndicat de pilotes exige notamment que tous les appareils de plus de 110 sièges ??soit la limite actuelle imposée aux avions de Hop?!?? soient opérés par des pilotes Air France, régis par un même contrat unique.

Première publication : 19/08/2014