Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

De la Mecque à Broumov : le voyage du Bazin

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les profs manquent à l'appel"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • La dette française dépasse pour la première fois les 2 000 milliards d'euros

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Charles Blé Goudé accusé de "certains des pires crimes" devant la CPI

    En savoir plus

"Défi" du seau d'eau: les célébrités US se mouillent pour la bonne cause

AFP

Bill Gates, s'exprimant ici dans l'université d'Addis Abeba (Ethiopie) le 245 juillet 2014, fait partie des célébrités à avoir relevé l'

Bill Gates, s'exprimant ici dans l'université d'Addis Abeba (Ethiopie) le 245 juillet 2014, fait partie des célébrités à avoir relevé l'"ALS Ice Bucket Challenge" en faveur de la recherche sur la maladie de CharcotBill Gates, s'exprimant ici dans l'université d'Addis Abeba (Ethiopie) le 245 juillet 2014, fait partie des célébrités à avoir relevé l'"ALS Ice Bucket Challenge" en faveur de la recherche sur la maladie de Charcot

Un seau d'eau glacée sur la tête et un don de 100 dollars: Justin Bieber, Bill Gates et des dizaines de célébrités américaines se mouillent en relevant un défi pour une bonne cause, la maladie de Charcot, devenu viral sur internet.

Des dizaines de milliers de personnes, connues ou inconnues, se sont jeté depuis juillet et continuent à le faire, devant une caméra, un seau d'eau glacée sur la tête, en défiant d'autres de faire de même contre un don de 100 dollars.

L'"ALS Ice Bucket Challenge" ("Le défi du seau d'eau glacé) est la dernière prouesse à réaliser pour une bonne cause, susciter les dons en faveur de l'association ALS, qui lutte contre la maladie de Charcot - ou maladie de Lou Gehrig, ou sclérose latérale amyotrophique (SLA) - une maladie neurodégénérative.

De nombreuses vedettes du show-business n'ont pas hésité à se mouiller: Justin Bieber, Lady Gaga, Britney Spears, Justin Timberlake, Taylor Swift, James Franco, Ben Affleck, Lena Dunham, Oprah Winfrey, Robert Downey Jr, Jennifer Lopez ou Bon Jovi, entre autres.

Des politiques, des sportifs, des patrons s'y sont mis aussi: le gouverneur du New Jersey Chris Christie, la star du basket LeBron James, la directrice de Facebook Sheryl Sandberg.

Le plus original à relever le défi, que lui avait lancé le patron de Facebook Mark Zuckerberg, aura été Bill Gates, le fondateur de Microsoft, que l'on voit construire, masque de soudeur sur la tête, un système complexe de leviers et de poulies pour renverser le seau.

- 'Un incroyable afflux de soutien' -

La veuve du sénateur Robert Kennedy, Ethel Kennedy, 86 ans, tête mouillée, a interpellé le président Barack Obama, qui a décliné l'offre, selon la Maison Blanche, mais promis un don.

Le défi, amusant à faire, qui demande peu de matériel et dont le but est charitable, a vu sa notoriété se répandre à une rapidité extraordinaire.

Lundi, plus de 4,2 millions de tweets lui avaient été consacrés depuis le 29 juillet, avec un record de 1.887 tweets par minute lundi, a indiqué Twitter à l'AFP.

Selon Facebook, entre le 1er juin et le 17 août, plus de 28 millions de personnes ont évoqué le défi sur le réseau social et 2,4 millions de vidéos ont été postées.

Le réseau social note une forte concentration de départ à Boston (nord-est), d'où serait parti le défi après une vidéo postée par un malade et ancien athlète, Pete Frates.

Mardi, l'association ALS se félicitait de "l'incroyable afflux de soutien". A ce jour, 22,9 millions de dollars ont été collectés (contre 1,9 million l'an dernier pour la même période, du 29 juillet au 19 août) et plus de 450.000 nouveaux donateurs enregistrés.

"Nous devons bien étudier la façon dont nous allons dépenser cet argent pour que dans 10 ou 20 ans, les gens voient que le Ice Bucket Challenge a été un tournant pour la maladie", a déclaré la présidente de l'ALS Barbara Newhouse.

Ce succès a amené des associations à réfléchir sur des types de campagnes similaires, au risque de lasser.

Internet "permet de faire jeu égal à l'appel de dons, même pour les plus rares des maladies", affirmait mardi au Wall Street Journal Mary Dunkle, porte-parole de NORD, association dédié aux maladies rares.

L'ancien joueur de tennis français Jérôme Golmard a annoncé par exemple au printemps être atteint de la maladie de Charcot, qui détruit progressivement les cellules nerveuses contrôlant les muscles moteurs, engendrant affaiblissement et paralysie graduelle. De 6.000 à 8.000 personnes sont atteintes en France.

Première publication : 19/08/2014