Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

  • En direct : suivez le match PSG - FC Barcelone

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

Le Mali prêt à aider l'enquête sur un financement libyen en faveur de Sarkozy

AFP

Nicolas Sarkozy s'exprime lors d'un meeting de la campagne présidentielle, le 29 avril 2007 au Palais omnisport de Paris-BercyNicolas Sarkozy s'exprime lors d'un meeting de la campagne présidentielle, le 29 avril 2007 au Palais omnisport de Paris-Bercy

Nicolas Sarkozy s'exprime lors d'un meeting de la campagne présidentielle, le 29 avril 2007 au Palais omnisport de Paris-BercyNicolas Sarkozy s'exprime lors d'un meeting de la campagne présidentielle, le 29 avril 2007 au Palais omnisport de Paris-Bercy

La justice malienne est prête à aider l'enquête française sur un éventuel financement libyen de la campagne de l'ex-président Nicolas Sarkozy lors de son élection en 2007, a appris mardi l'AFP, de source judiciaire.

"La justice malienne accepte de répondre favorablement à une demande de la justice française: aider à clarifier l'histoire d'un éventuel financement libyen à une campagne électorale de l'ancien président français Nicolas Sarkozy", a déclaré à l'AFP un responsable du ministère de la Justice.

Une source proche du procureur de la République a néanmoins affirmé à l'AFP que cette demande n'était "pas encore parvenue" au parquet.

"La lettre a été effectivement envoyée au ministère malien de la Justice. Nous attendons cette lettre pour désigner rapidement un juge d'instruction qui doit auditionner des ressortissants maliens et enquêter", a-t-on précisé à l'AFP de source du parquet.

Ces auditions pourraient concerner Amadou Cheikh Bani Kanté, ex-chargé de mission à la présidence de la République et ancien représentant des investissements libyens en Afrique de l'ouest, dont le nom a circulé dans les médias comme possible "porteur de valises" du régime du colonel Kadhafi, renversé en 2011.

Interrogé par l'AFP, l'intéressé a "catégoriquement" démenti mardi avoir eu connaissance d'un éventuel financement libyen de la campagne de Sarkozy.

"Je n'ai jamais été témoin d'un tel financement. je ne connais rien de l'affaire", a-t-il notamment déclaré à l'AFP.

"Je n'ai jamais été porteur de valises. C'est faux, et je n'ai jamais rencontré Sarkozy de ma vie", a ajouté M. Kanté.

Cependant, du temps du colonel Kadhafi, des hommes d'affaires, dirigeants politiques et journalistes passaient par le Mali, pays choyé par le Guide, afin d'obtenir un soutien financier de la Libye.

Nicolas Sarkozy et plusieurs de ses proches ont été placés sur écoute en septembre 2013 dans l'enquête sur les accusations, non étayées jusqu'à présent, d'un financement par la Libye de sa campagne victorieuse de 2007.

Première publication : 19/08/2014