Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • L'Afrique à Paris !

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

Ligue des champions: Lille n'a "pas de pression" contre Porto pour Girard

AFP

L'entraîneur de Lille René Girard en conférence de presse, le 19 août 2014 à LilleL'entraîneur de Lille René Girard en conférence de presse, le 19 août 2014 à Lille

L'entraîneur de Lille René Girard en conférence de presse, le 19 août 2014 à LilleL'entraîneur de Lille René Girard en conférence de presse, le 19 août 2014 à Lille

"On n'a pas de pression", a affirmé mardi René Girard, l'entraîneur de Lille, qui reçoit mercredi en barrage aller de la Ligue des champions le FC Porto, "un grand d'Europe".

Q: Que pensez-vous du FC Porto ?

R: "Je les mets dans les grands d'Europe. C'est une équipe solide qui pratique un très beau football. Ils ont beaucoup évolué à l'inter-saison, mais comme souvent. C'est une équipe révélatrice de talents et qui est joueuse, donc, c'est sûr que ça nous changera de nos deux premiers matches de championnat."

Q: Comment expliquez-vous que votre équipe soit solide défensivement mais qu'elle pèche offensivement ?

R: "On sait où on doit progresser. On ne profite pas assez de nos situations intéressantes. Il faut essayer d'être plus agressif et efficace devant le but. C'est notre péché mignon, mais il ne faut pas trop s'inquiéter non plus. Il faut se lâcher. L'an dernier, on était solide défensivement et on a gardé le même groupe. Cette saison, c'est reparti sur les mêmes bases. L'efficacité défensive sera importante car tout ne se joue pas demain. Il y a aussi un match retour."

Q: L'important est-il avant tout de ne pas prendre de but en vue du match retour ?

R: "On ne s'arrête pas à ce genre de réflexion même si c'est très important car les buts à l'extérieur comptent. On va faire le maximum pour en prendre le moins possible face à cette équipe portugaise redoutable offensivement."

Q: Après des débuts poussifs en championnat, votre équipe peut-elle hausser son niveau de jeu ?

R: "Championnat et Ligue des champions sont deux compétitions complètement différentes. Je n'ai pas attendu les deux premiers matches de championnat pour savoir ce que mes joueurs ont dans le ventre, je le sais depuis longtemps. Je sais qu'ils seront là. Après, se qualifier c'est autre chose. Je sais juste qu'il y aura deux belles équipes sur le terrain et que l'Europe peut faire naître dans un collectif des choses qu'on ne pouvait pas soupçonner."

Q: Porto est-il le favori ?

R: "Oui. Ce n'est pas mettre la pression sur Porto que de dire que c'est un grand d'Europe car c'est vrai. Il faut les respecter mais ne pas les regarder et ne surtout pas avoir peur. On est chez nous. On va compter sur notre public pour les mettre à mal. C'est avec eux qu'on arrivera peut-être à les bouger."

Q: Le fait d'être assuré de jouer une coupe d'Europe vous enlève-t-il de la pression ?

R: "Oui certainement. Il était important de rester européen. La Ligue des champions est peut-être quelque chose de grand pour nous et qui est difficile à atteindre. Aujourd'hui, on n'a pas de pression. Si par bonheur, on arrive à faire quelque chose de bien, ça ne serait qu'un plus pour le club et les garçons. Ce qui est sûr, c'est qu'on ne sera pas là en victime expiatoire."

Propos recueillis en conférence de presse

Première publication : 19/08/2014