Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

SPORT

Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

© Thomas Samson, AFP | Le joueur de Bastia, Brandao, lors de la rencontre face au PSG.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/08/2014

Selon une source judiciaire, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire suite au coup de tête donné samedi soir par le joueur de Bastia, Brandao, à celui du Paris SG, Thiago Motta. Ce dernier a été entendu par la police mardi.

Une enquête préliminaire a été ouverte, mardi 19 août par le parquet de Paris, sur le coup de tête de l’attaquant de Bastia Brandao contre son adversaire parisien Thiago Motta, après une rencontre entre les deux équipes.

Selon une source judiciaire, citée par l’AFP, l'enquête a été ouverte pour violence volontaire aggravée par la préméditation et par le fait qu'elle a été commise dans une enceinte sportive. Dans ce cadre, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a été entendu mardi par la police judiciaire. Brandao devrait être également convoqué par les enquêteurs.

À l’issue d’une rencontre tendue, samedi 16 août, sur le chemin des vestiaires, ce dernier avait asséné un coup de tête à Thiago Motta. Selon les images de surveillance du Parc des Princes, l'attaquant brésilien de Bastia attendait le joueur du PSG, également Brésilien mais nationalisé Italien, dans le couloir d'accès aux vestiaires, avant de l'agresser et de partir en courant.

Le club parisien a annoncé que son milieu de terrain avait eu le nez fracturé à la suite de ce coup de tête. De son côté, l’équipe corse a condamné "sans aucune ambiguïté" le geste de son joueur, sans toutefois le sanctionner. Brandao n’était toutefois pas présent à l'entraînement de Bastia lundi et mardi.

L'attaquant brésilien a demandé pardon lundi sur ses comptes Twitter et Facebook à Thiago Motta, mais ce message a ensuite été effacé. La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) devrait se saisir du dossier cette semaine, avant de le mettre en instruction. Elle pourrait prononcer une suspension de Brandao à titre conservatoire. Les textes prévoient entre un et deux ans de suspension pour un tel acte de violence.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 19/08/2014

  • FOOTBALL

    Vidéo : Brandao assène un coup de tête à Motta à l'issue de PSG - Bastia

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG tenu en échec à Reims (2-2)

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    PSG : David Luiz "veut tout donner"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)