Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

Los Angeles: arrestation de 2 adolescents qui projetaient une tuerie dans un lycée

AFP

Le lycée de South Pasadena où deux adolescents projetaient une tuerieLe lycée de South Pasadena où deux adolescents projetaient une tuerie

Le lycée de South Pasadena où deux adolescents projetaient une tuerieLe lycée de South Pasadena où deux adolescents projetaient une tuerie

Deux adolescents, arrêtés lundi pour avoir projeté une tuerie dans un lycée de Los Angeles (Californie) s'étaient préparés selon une "méthode" "glaçante" et voulaient mourir, a indiqué mardi la police.

Lors de leur interrogatoire par la police, les deux adolescents, âgés de respectivement 16 et 17 ans et dont l'identité n'a pas été révélée, ont dit qu'ils "prévoyaient de mourir au cours d'un échange de tirs avec la police", a expliqué Art Miller, directeur de la police de South Pasadena, un quartier familial et cossu de Los Angeles.

Il a estimé que le projet des adolescents était "fou", dénué de "réelle cause" et laissant penser qu'ils avaient des problèmes mentaux.

Donnant très peu de détails, M. Miller a expliqué que deux membres du lycée South Pasadena High School, un établissement paisible et très réputé pour ses résultats scolaires, avaient été alertés par le comportement des deux adolescents.

Ils ont ensuite prévenu des dirigeants du lycée qui ont ensuite averti la police.

Des inspecteurs ont ensuite "légalement" opéré une surveillance à travers des réseaux sociaux, de la correspondance par internet des deux suspects.

Ayant accumulé des "preuves satisfaisantes", les enquêteurs ont demandé à un juge un mandat de perquisition qui le leur a accordé, estimant que la "menace était très sérieuse".

Leurs ordinateurs ont été fouillés mais aucune arme n'a été trouvée. Les deux adolescents n'avaient "pas encore accès à des armes" mais ils avaient étudié le maniement et la manière de se procurer des "armes à feu, des armes automatiques" et la manière de fabriquer des explosifs", a précisé Art Miller.

"Leur plan était très méthodique, très viable", et ils l'ont raconté de façon "glaçante, sans émotion" aux enquêteurs, a poursuivi le commandant de police.

Le dossier va être "porté au bureau du procureur cet après-midi" et le FBI, la police fédérale, va apporter son aide à l'enquête, a conclu M. Miller.

Lundi soir, la police avait annoncé l'arrestation des deux suspects précisant qu'ils tramaient de tuer "trois employés de l'école et autant d'élèves que possible avec des armes à feu".

Le communiqué ajoutait que tous deux avaient été arrêtés à leur domicile, l'un sans incident, l'autre ayant tenté de résister et de s'enfuir.

Première publication : 19/08/2014