Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • L’Australie déjoue des meurtres projetés par l’État islamique

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

Des milliers de Gazaouis fuient leurs foyers après la reprise des tirs

AFP

Des Gazaouis fuient le quartier périphérique de Chajaya et se dirigent vers une école de l'ONU, le 19 août 2014Des Gazaouis fuient le quartier périphérique de Chajaya et se dirigent vers une école de l'ONU, le 19 août 2014

Des Gazaouis fuient le quartier périphérique de Chajaya et se dirigent vers une école de l'ONU, le 19 août 2014Des Gazaouis fuient le quartier périphérique de Chajaya et se dirigent vers une école de l'ONU, le 19 août 2014

Des milliers de Palestiniens ont fui mardi leurs maisons à l'est de la ville de Gaza, encombrés de sacs et de matelas, après la reprise des tirs de roquettes sur Israël et des raids israéliens sur l'enclave, selon des témoins.

Un journaliste de l'AFP a vu des centaines de Gazaouis abandonner le secteur de Chajaya, pour aller s'abriter dans les écoles de l'ONU transformées en refuges.

Chajaya, une banlieue à l'est de la ville de Gaza, fait face à la frontière israélienne et a été dévastée par plus d'un mois d'hostilités entre l'armée israélienne et le Hamas palestinien qui contrôle la bande de Gaza.

Des témoins ont vu des milliers d'autres habitants du territoire quitter les secteurs de Zeitoun et Chaaf après avoir entendu une série d'explosions.

Des familles fuyaient à pied, en voiture ou sur des charrettes tirées par des ânes, emportant matelas et provisions.

Huit Palestiniens ont été blessés dans les frappes aériennes israéliennes dont quatre garçons y compris deux âgés de six et neuf ans, selon les services de secours palestiniens.

"Nous avons entendu des explosions. Mes enfants ont eu peur, alors je les ramène à l?école de l'UNRWA où nous étions restés durant la guerre", déclenchée le 8 juillet par une nouvelle offensive israélienne contre Gaza, dit Oum Mohamad Bakrun, qui fuyait à pied avec sa soeur et ses quatre enfants.

Saïd Hilis raconte avoir entendu des bombardements à proximité de sa maison. "Nous avons peur. Nous avons entendu à la radio que la résistance a tiré des roquettes de Gaza et Netanyahu a ordonné à l'armée de riposter", a-t-il dit.

En pleine trêve devant expirer mardi à minuit, des roquettes ont été tirées de Gaza sur le sud d'Israël, sans faire de victime. En riposte, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ordonné à l'armée "de frapper les cibles terroristes à Gaza".

"Je pense que le cessez-le-feu est fini. Je prends ma famille chez des proches dans l'ouest de Gaza. C'est plus sûr las-bas", ajoute Saïd Hilis.

Les mêmes craintes ont été exprimées par des familles dans le nord de Gaza, où Raghda al-Mouqqa, une mère de trois enfants âgée de 30 ans veut chercher un refuge ailleurs.

"Nous avons entendu aux nouvelles que la trêve était terminée. Je vais me rendre dans la maison de mes parents dans le centre de la ville de Gaza. Mes enfants étaient effrayés lorsqu'ils ont entendu que la guerre allait reprendre", dit-elle.

Selon un tweet de Chris Gunness, porte-parole de l'UNRWA, l'office de l'ONU pour les réfugiés palestiniens, 238.000 personnes sont réfugiées dans 81 abris, 2.938 Palestiniens en moyenne par abri.

Israël a ordonné le retour de ses négociateurs du Caire où ils tentaient de s'entendre avec les Palestiniens par l'entremise des Egyptiens sur un cessez-le-feu durable.

Et le Hamas a ensuite annoncé que les chances de parvenir à un cessez-le-feu durable "s'évaporent".

La bande de Gaza a été dévastée par les hostilités qui ont fait plus de 2.000 morts Palestiniens. Côté israélien, 67 personnes ont péri.

Première publication : 19/08/2014