Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FACE À FACE

Présidentielle 2017 : convoqué par les juges, Fillon ira "jusqu'au bout"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Trainspotting 2" : moins camés, toujours aussi paumés !

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump optimiste? Ne vous faites pas avoir !"

En savoir plus

FOCUS

Japon : "Nippon Kaigi", le lobby révisionniste

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mineurs et terroristes, bourreaux et victimes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : Rabat se retire de la zone contestée de Guerguerat

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benjamin Griveaux : "Notre objectif est de passer en tête face au FN"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benjamin Griveaux : "Le soutien de Bayrou prouve que Macron n'est pas un homme seul"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matmatah, le groupe breton a le vent en poupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 20/08/2014

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

© France 24

Presse internationale, mercredi 20 août 2014. Au menu de cette revue de presse, un autre jeune noir abattu par la police dans le Missouri, le président Obama et les Afro-Américains, sa stratégie en Irak et la marche de l'opposant Imran Khan sur le Parlement au Pakistan.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.

 
On commence cette revue de presse internationale aux États-Unis, où un jeune noir de 23 ans a été abattu, le 19 août, par la police à Saint-Louis, non loin de Ferguson, théâtre d’émeutes depuis la mort d’un autre jeune noir également tué par un policier voilà 10 jours.
 
D’après "The Daily Beast", le chef de la police de Saint-Louis a expliqué hier que deux policiers de étaient intervenus après avoir reçu un appel au sujet d’un homme agité, muni d’un couteau, qui aurait crié "Tuez-moi maintenant" en s’approchant de la patrouille. "Les agents ont fait plusieurs sommations, ils ont eu peur pour leur sécurité et ont fait usage de leur arme. Le suspect est décédé", a-t-il déclaré.
 
Pas de quoi faire retomber la tension à Ferguson, où les émeutes se poursuivent sous les yeux du monde entier. Le site "Slate" explique que ce qui est en train de se passer est du pain bénit pour bon nombre de dictatures à travers le monde. Habitués à se voir faire la morale par les Américains, certains régimes en délicatesse avec la démocratie ne manquent pas l’occasion de leur rendre la politesse, comme en témoigne cet édito de l’agence chinoise Xinhua, qui écrit que "les divisions raciales restent une maladie chronique de la société américaine", que "les États-Unis feraient mieux de tenter de résoudre leurs problèmes plutôt que de montrer les autres du doigt".
 
Nombre de manifestants accusent, quant à eux, Obama de ne pas soutenir la communauté noire. Ce sont des critiques auxquelles répond "The Washington Post", pour qui "Barack Obama n’utilisera jamais pleinement le pouvoir de sa charge pour venir en aide aux Afro-Américains, tant qu’il sera président".
 
Le président américain a promis d’engager une "stratégie à long terme" contre les djihadistes de l’organisation de l'État islamique (EIIL). Et c’est à lui que s'adresse directement l’homme qui pourrait avoir décapité James Foley. Ce djihadiste a expliqué dans une vidéo - pour l’instant non authentifiée - que les bombardements américains en Irak avaient définitivement scellé le sort du journaliste américain, porté disparu depuis deux ans en Syrie. Cette vidéo montre un cadavre décapité, qui pourrait être celui de James Foley. "The Daily Beast" évoque une scène de "cruauté médiévale".
 
En Syrie, cette organisation semble renforcer sa mainmise sur le nord-est du pays. "Et si la tactique de Bachar al-Assad, qui avait joué la carte de l’EIIL pour contrer les rebelles modérés, était en train de se retourner contre lui ?", s’interroge le quotidien britannique "The Independent".
 
On termine cette revue de presse au Pakistan, où des milliers de manifestants ont pénétré dans la "zone rouge", le siège du gouvernement à Islamabad, pour demander le départ du Premier ministre Nawaz Sharif. À leur tête, l’ancienne gloire du cricket Imran Khan, qui dirige le deuxième parti d’opposition, auquel le quotidien pakistanais "Dawn" ne voit pas d’avenir: "Khan essaie de faire chavirer le bateau, mais il risque surtout de se couler lui-même".
 
Une analyse semblable à celle qu’on a trouvée du côté du quotidien local "The Nation", qui estime que Khan cherche à exploiter les divergences entre l'état-major de la très influente armée pakistanaise et le Premier ministre, mais que ce dernier sortira victorieux.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

01/03/2017 Revue de presse internationale

"Trump optimiste? Ne vous faites pas avoir !"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 1er mars, les réactions au discours de Donald Trump, cette nuit, devant le Congrès.

En savoir plus

01/03/2017 Revue de presse internationale

"Mineurs et terroristes, bourreaux et victimes"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 1er mars, les réactions au discours de Donald Trump, cette nuit, devant le Congrès, le bilan des interventions militaires du...

En savoir plus

28/02/2017 Revue de presse internationale

"Nous sommes Deniz Yücel"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 28 février, les négociations de Genève entre l’opposition et le régime syrien, le discours attendu de Donald Trump devant...

En savoir plus

28/02/2017 sécurité

"Perturbateurs endocriniens: se laver tue ?"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 28 février, la réconciliation de François Fillon et Jean-François Copé, sur fond de difficultés pour le candidat des...

En savoir plus

27/02/2017 Revue de presse internationale

"Oscars: "et le gagnant est...""

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 27 février, le gros cafouillage aux Oscars, et les propos politiques y ont été tenus, un meurtre raciste aux États-Unis, le...

En savoir plus