Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Moyen-Orient

Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

© Jack Guez, AFP | Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/08/2014

Pour Benjamin Netanyahou, les combattants du Hamas sont comparables aux jihadistes de l'organisation de l'État islamique, et sont "les branches d'un même arbre". Il a prévenu que l'opération dans la bande de Gaza n'était pas terminée.

"Les branches d'un même arbre". C'est ainsi que Benjamin Netanyahou a qualifé mercredi 20 août les combattants du Hamas et les jihadistes de l'organisation de l'État islamique dans une comparaison des deux mouvements.

S'exprimant lors d'une conférence de presse à Tel-Aviv, le Premier ministre israélien a également prévenu que l'opération militaire lancée le 8 juillet contre Gaza n'était pas terminée et qu'elle se prolongerait le temps nécessaire pour rétablir la sécurité des Israéliens.

"L'opération Bordure protectrice n'est pas terminée tant que nous n'aurons pas l'assurance de la sécurité des Israéliens", a-t-il déclaré devant la presse. "Si le Hamas tire, nous riposterons avec plus de force encore, et s'ils ne comprennent pas aujourd'hui, ils comprendront demain, et si ce n'est pas demain, ce sera après-demain", a-t-il insisté.

Interrogé sur les informations selon lesquelles Israël avait mené mardi soir une opération d'élimination ciblée contre Mohammed Deif, chef de la branche armée du Hamas, Benjamin Netanyahou a éludé la question. "Les dirigeants des organisations terroristes sont des cibles légitimes. Personne n'est à l'abri de nos tirs", a-t-il seulement déclaré.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 20/08/2014

  • PROCHE-ORIENT

    Reprise des hostilités à Gaza, Israël rappelle ses négociateurs au Caire

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Échanges de tirs entre Israël et le Hamas à Gaza malgré la trêve

    En savoir plus

  • GAZA

    Dans la bande de Gaza, un mariage au milieu des ruines

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)