Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ?

En savoir plus

FOCUS

L'Italie, une base arrière du jihadisme en Europe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Abd Al Malik : le "combattant de la culture" reprend les armes pour Camus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La CIA à Trump: 'le silence est d'or'"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May : vers un Brexit "dur" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le PS, vote utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Les Russes ne sont pas nos ennemis", estime le futur président bulgare

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Erasmus, 30 ans de bonheur estudiantin ?

En savoir plus

Moyen-Orient

Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

© Mahmud Hams, AFP | De la fumée s'échappe d'un immeuble de Gaza après une frappe israélienne, mercredi 20 août

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/08/2014

Trois chefs de la branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam, ont été tués jeudi matin par une frappe aérienne israélienne dans le sud de la bande de Gaza, a annoncé le mouvement islamiste qui administre l'enclave palestinienne.

Trois hauts commandants de la branche armée du Hamas ont été tués dans un raid de l’aviation israélienne, jeudi 21 août à l’aube, sur Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, a annoncé l’organisation islamiste palestinienne.

À lire sur France 24 : "Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?"

Les Brigades Ezzedine al-Qassam ont identifié dans leur communiqué les trois hommes comme étant Mohammed Abou Chamala, Raëd al-Atar et Mohammed Barhoum. Les deux premiers étaient membres du haut commandement militaire des Brigades, selon une source palestinienne. Abou Chamala était le commandant d’al-Qassam pour le sud de la bande de Gaza.

Les secours palestiniens ont indiqué qu'un raid ayant totalement détruit un immeuble de Rafah a tué au moins sept personnes dans l'enclave, jeudi. Il n’était pas clair dans l’immédiat si les trois chefs militaires étaient inclus dans ce bilan.

L'état-major israélien n'a pas fait de commentaire mais ce raid confirme la stratégie de Tsahal qui vise à concentrer son action sur les dirigeants militaires de l'organisation islamiste.

Vingt opérations aériennes ont été menées jeudi sur le territoire palestinien, a dit un porte-parole de l'armée sans fournir de détails.

>> À lire sur France 24 : Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

Ces raids interviennent au surlendemain d’une autre frappe aérienne qui a coûté la vie à l'épouse et au fils du chef d’Al-Qassam, Mohammed Deif, toujours en vie selon le Hamas.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 21/08/2014

  • PROCHE-ORIENT

    Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • BANDE DE GAZA

    Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)