Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Moyen-Orient

Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

© Mahmud Hams, AFP | De la fumée s'échappe d'un immeuble de Gaza après une frappe israélienne, mercredi 20 août

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/08/2014

Trois chefs de la branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam, ont été tués jeudi matin par une frappe aérienne israélienne dans le sud de la bande de Gaza, a annoncé le mouvement islamiste qui administre l'enclave palestinienne.

Trois hauts commandants de la branche armée du Hamas ont été tués dans un raid de l’aviation israélienne, jeudi 21 août à l’aube, sur Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, a annoncé l’organisation islamiste palestinienne.

À lire sur France 24 : "Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?"

Les Brigades Ezzedine al-Qassam ont identifié dans leur communiqué les trois hommes comme étant Mohammed Abou Chamala, Raëd al-Atar et Mohammed Barhoum. Les deux premiers étaient membres du haut commandement militaire des Brigades, selon une source palestinienne. Abou Chamala était le commandant d’al-Qassam pour le sud de la bande de Gaza.

Les secours palestiniens ont indiqué qu'un raid ayant totalement détruit un immeuble de Rafah a tué au moins sept personnes dans l'enclave, jeudi. Il n’était pas clair dans l’immédiat si les trois chefs militaires étaient inclus dans ce bilan.

L'état-major israélien n'a pas fait de commentaire mais ce raid confirme la stratégie de Tsahal qui vise à concentrer son action sur les dirigeants militaires de l'organisation islamiste.

Vingt opérations aériennes ont été menées jeudi sur le territoire palestinien, a dit un porte-parole de l'armée sans fournir de détails.

>> À lire sur France 24 : Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

Ces raids interviennent au surlendemain d’une autre frappe aérienne qui a coûté la vie à l'épouse et au fils du chef d’Al-Qassam, Mohammed Deif, toujours en vie selon le Hamas.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 21/08/2014

  • PROCHE-ORIENT

    Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • BANDE DE GAZA

    Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)