Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

SPORT

Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

© Thomas Samson, AFP | Le joueur de Bastia, Brandao.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/08/2014

L'attaquant de Bastia, le Brésilien Brandao, a été suspendu, jeudi, à titre conservatoire par la Ligue de football professionnel (LFP), à la suite du coup de tête qu'il a assené à Thiago Motta, joueur du Paris Saint-Germain.

Brandao est suspendu à titre conservatoire jusqu'au 18 septembre. La Ligue de football professionnel (LFP) a ainsi décidé, jeudi 21 août, de sanctionner l'attaquant brésilien de Bastia à la suite du coup de tête assené au Parisien Thiago Motta, à l'issue du match de Ligue 1 entre PSG et Bastia.

La commission de discipline de la LFP a mis le dossier en instruction et devrait donc entendre les deux parties, avant de prononcer une sanction définitive envers Brandao, dont le geste a été filmé par les caméras de surveillance du Parc des Princes.

Le Brésilien, qui a rejoint Bastia cet été, risque une suspension maximale de huit matches selon les règlements de la Fédération française de football, puisqu'aucune incapacité de travail (ITT) n'a été notifiée à Thiago Motta.

Ce dernier a eu le nez fracturé mais sera en mesure de jouer, vendredi, le match Evian TG-PSG comptant pour la troisième journée de Ligue 1, a indiqué son entraîneur Laurent Blanc. En cas d'ITT, le barème disciplinaire prévoit jusqu'à deux ans de suspension.

"La commission de la discipline a considéré qu'il convenait de suspendre provisoirement le joueur jusqu'à [l'audience du] 18 septembre", a souligné l'avocat de Brandao, Me Olivier Martin, à la presse.

"Cette suspension est une suspension logique de la procédure, elle se passe de commentaire sauf à apporter la précision suivante : à ce jour nous ne connaissons pas la gravité de la faute et donc la gravité de la sanction encourue puisque les conséquences médico-légales du coup porté ne sont pas encore clairement déterminées", a-t-il ajouté, aux côtés du joueur qui ne s'est pas exprimé.

La commission de discipline pourrait aller au-delà de huit matches si elle juge Brandao en état de récidive. Le Brésilien avait en effet été suspendu trois matches la saison dernière pour un coup de coude sur un autre joueur du PSG, Yohan Cabaye, pendant un match cette fois.

Une enquête préliminaire pour "violence volontaire" a par ailleurs été ouverte à Paris cette semaine.

Avec Reuters

 

Première publication : 21/08/2014

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Vidéo : Brandao assène un coup de tête à Motta à l'issue de PSG - Bastia

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG tenu en échec à Reims (2-2)

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)