Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • L'armée israélienne tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois adolescents

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

EUROPE

Le président ukrainien Porochenko dissout le parlement

© Anatolii Stepanov, AFP | Le président ukrainien Petro Porochenko devant le Parlement à Kiev, le 3 juillet 2014.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/08/2014

À la veille d'un sommet à Minsk avec Vladimir Poutine et les dirigeants de l'UE pour tenter de résoudre la crise ukrainienne, le président Petro Porochenko a dissous le Parlement et appelé à des élections anticipées fin octobre.

Le président ukrainien Petro Porochenko a signé un décret lui permettant de dissoudre le Parlement, a-t-il annoncé le lundi 25 août sur Twitter : "J’ai décidé de mettre fin prématurément à l’autorité du Parlement", a-t-il écrit sur son compte.

Il a précisé que son geste était conforme à la Constitution ukrainienne, notant que la coalition au pouvoir s’est déjà effondrée il y plusieurs semaines. "De nombreux députés qui siègent à la Rada (Parlement ukrainien) sont des mécènes, pour ne pas dire des complices, c'est à dire des alliés des séparatistes", a-t-il ajouté. 

Selon la loi ukrainienne, l’élection doit se tenir dans les 60 jours qui suivent suivant la publication du décret de dissolution. "La prochaine élection se tiendra le 26 octobre", a précisé un porte-parole de la présidence Sviatoslav Tseholko sur Twitter.

Cette annonce survient la veille d'une visite de Petro Porochenko à Minsk, en Biélorussie, pour un sommet avec son homologue russe Vladimir Poutine et les dirigeants de l'Union européenne. La rencontre sera en grande partie consacrée au conflit dans l'est de l'Ukraine, où les combats continuent de faire rage.

Le président ukrainien a promis d'y "parler de paix" avec son homologue russe, qu'il espère "convaincre de retirer" les combattants rebelles de l'est de l'Ukraine dans un conflit qui a fait plus de 2 200 morts en plus de quatre mois. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, s'est pourtant contenté lundi d'espérer que cette rencontre puisse "faciliter les échanges d'opinions" pour trouver une solution à la crise.

Avec Reuters et AP

Première publication : 25/08/2014

  • UKRAINE

    Moscou annonce l'envoi d'un nouveau convoi en Ukraine

    En savoir plus

  • UKRAINE

    À Kiev, Angela Merkel défend "l'intégrité territoriale" de l'Ukraine

    En savoir plus

  • UKRAINE

    En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)