Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls est-il capable de rassembler les socialistes ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'Organisation de l'Etat islamique perd la ville de Syrte, son fief en Libye

En savoir plus

FOCUS

Italie : la région désertée de Basilicate reprend vie grâce aux migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Richard Bona, l'un des bassistes les plus doués de sa génération

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 26/08/2014

"Nombril français, débat européen"

© France 24

Presse internationale, mardi 26 août 2014. Au menu de cette revue de presse, la crise politique provoquée en France par le limogeage du ministre de l'Économie Arnaud Montebourg.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.

 
La presse internationale revient elle aussi sur la crise ouverte par le limogeage d’Arnaud Montebourg, qui entraîne la formation d’un nouveau gouvernement.
 
"La rupture", titre à la Une le journal belge "Le Soir", qui parle d’une "crise sévère" qui menace François Hollande et avec lui toute la gauche française. "Le nombril est français, mais le débat est européen", rappelle le quotidien, pour qui "il y a quelque chose de sidérant et surtout de pathétique dans le spectacle offert par la France, et l’exposition sur la place publique des différends internes aux socialistes hexagonaux". Évoquant le "cas Montebourg", "Le Soir" fustige "la forme, le timing, et la manière avec lesquels (il) gère son combat", mais parle d’un "coup de colère" qui "fait mouche". Montebourg "a raison" : "la question de l’absurdité de la politique d’austérité hante tous les gouvernements d’Europe".
 
Les positions et les ambitions de l’ex-ministre de l’Économie interrogent également la presse anglo-saxonne. "Montebourg, un homme à l’ambition non négligeable", écrit "The Guardian", qui parle d’un "adversaire robuste" pour François Hollande, qui n’est "jamais paru aussi affaibli. "Le difficile calcul auquel il s’est livré a consisté à mesurer si Montebourg serait plus dangereux à l’intérieur ou à l’extérieur du gouvernement".
 
"François Hollande, souvent décrit comme le président le plus affaibli de l’histoire de la Vème République" : diagnostic identique du "Wall Street Journal". Le quotidien américain entrevoit tout de même une possible sortie du tunnel : "M. Hollande a enfin défini la politique qui lui semble la plus à même de relancer l’économie. Il ne lui reste plus qu’à embaucher les collaborateurs qui sauront la mettre en œuvre".
 
Le quotidien anglais "The Financial Times" évoque un "moment de vérité", après la "purge" de l’aile gauche anti-austérité - une inflexion dont le quotidien juge les conséquences "importantes à la fois pour la France et pour l’Europe". Évoquant le scénario d’une grande coalition qui permettrait la mise en œuvre des réformes structurelles nécessaires, le journal relève toutefois les "difficultés pratiques considérables" auxquelles elle serait confrontée.
 
La sortie d’Arnaud Montebourg est également scrutée avec attention par la presse allemande, qui juge sévèrement son bilan au gouvernement. Le "Frankfurter Allgemeine Zeitung" tire à boulets rouges sur son mandat ministériel : "Montebourg, je cite, a volé d'échec en échec et en même temps, il n'avait rien de mieux à faire que d'attaquer en permanence la politique de François Hollande – et du gouvernement allemand qui imposerait prétendument un programme d'austérité nocif".  François Hollande auquel le journal reconnaît ce mérite: si "ses réformes sont (jugées) encore assez lentes, leur cohérence depuis le début de son quinquennat ne peut être niée".
 
"Hollande peut-il vraiment mieux faire ?", s’interroge "Die Welt" : "le journal 'Le Monde', parle de "dernière chance" pour Hollande, mais c’est assez optimiste". Car, selon le quotidien allemand, "cette présidence semble avoir déjà échoué irrémédiablement".
 
Un pessimisme qu’on retrouve d’ailleurs du côté du journal espagnol "El País", qui juge tout aussi sévèrement Manuel Valls, que le journal accuse d’incarner "l'inaction gouvernementale".
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

06/12/2016 Revue de presse française

"Les yeux doux de Manuel Valls"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 6 décembre, l’officialisation de la candidature de Manuel Valls à la primaire de la gauche, dans un contexte de concurrence...

En savoir plus

05/12/2016 Revue de presse française

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 5 décembre, la démission de Matteo Renzi, après le rejet de sa réforme constitutionnelle, l’élection d’un écologiste à la...

En savoir plus

05/12/2016 Revue de presse internationale

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 5 décembre, la démission de Matteo Renzi, après le rejet de sa réforme constitutionnelle, l’élection de l’écologiste Alexander...

En savoir plus

02/12/2016 REVUE-DE-PRESSE

"Moi, pas candidat"

La presse française titre ce vendredi presque à l’unisson sur le renoncement de François Hollande à se présenter à la prochaine présidentielle… Une annonce qui sonne comme un...

En savoir plus

02/12/2016 REVUE-DE-PRESSE

"Au revoir"

Dans cette revue de presse internationale, coup de projecteur sur les réactions et les analyses au lendemain de l'annonce de François Hollande de ne pas se présenter à la...

En savoir plus