Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

2014-10-18 14:45-

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Alain Duhamel signe "Une histoire personnelle de la Ve République"

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le fardeau d'une nation"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : la course au vaccin bat son plein

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

Apple échoue encore à faire interdire des produits Samsung aux Etats-Unis

AFP

Un smartphone Samsung Electronics Galaxy S5 le 29 avril à Séoul en Corée du SudUn smartphone Samsung Electronics Galaxy S5 le 29 avril à Séoul en Corée du Sud

Un smartphone Samsung Electronics Galaxy S5 le 29 avril à Séoul en Corée du SudUn smartphone Samsung Electronics Galaxy S5 le 29 avril à Séoul en Corée du Sud

Le groupe informatique Apple a de nouveau échoué mercredi à faire interdire la vente aux Etats-Unis de smartphones fabriqués par son rival sud-coréen Samsung et qui violent ses brevets.

Apple avait déposé une nouvelle requête devant un tribunal californien à la suite d'un jugement rendu en mai, qui avait conclu à des violations de brevets du groupe américain par Samsung.

Dans une décision rendue publique mercredi, la juge Lucy Koh a toutefois estimé qu'Apple n'avait pas prouvé de "dommage irréparable" lié à l'une des violations de brevets de Samsung, qui aurait justifié une interdiction permanente des produits concernés.

"Apple n'a pas établi qu'il avait souffert de dommages importants touchant ses ventes ou sa réputation", ni établi de causalité directe entre ces dommages potentiels et la violation de brevets commise par Samsung, a expliqué la juge.

Elle a donc rejeté la demande d'interdiction.

C'est une nouvelle déconvenue pour Apple dans cette affaire: Samsung avait en effet écopé en mai d'une amende de seulement 120 millions de dollars environ, bien moins que les 2 milliards de dollars réclamés par le groupe américain.

Les grands groupes technologiques se livrent ces dernières années à une véritable "guerre des brevets" devant les tribunaux du monde entier.

L'affrontement entre Apple et Samsung, qui dominent le marché mondial des smartphones et des tablettes, est toutefois particulièrement suivi.

Les deux groupes ont conclu un armistice partiel au début du mois, annonçant l'abandon de leurs poursuites judiciaires réciproques dans le monde entier à l'exception des Etats-Unis.

Samsung a déjà été condamné dans ce pays à régler des centaines de millions de dollars à Apple.

Outre l'amende de mai, il a été condamné à payer 930 millions au total à l'issue de deux procès fleuves en 2012 et 2013 devant le même tribunal de Californie.

Malgré cette condamnation, Apple n'avait pas non plus réussi à l'époque à faire interdire les appareils concernés de Samsung, la justice estimant n'avoir pas de preuves que les brevets violés jouaient un rôle central dans les décisions d'achat des consommateurs.

Première publication : 28/08/2014