Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les drones, des jouets qui peuvent être dangereux

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile témoigne de la tempête de neige aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

FRANCE

France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

© AFP Archives | Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 0,8 % en juillet.

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/08/2014

Comme annoncé mardi par le Premier ministre, le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté pour le neuvième mois consécutif en juillet. Avec 26 100 nouveaux inscrits à Pôle emploi en France métropolitaine, le chômage atteint un nouveau record.

Pour le neuvième mois consécutif, le chômage a poursuivi sa hausse pour atteindre un nouveau record en juillet. Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (sans aucune activité) a progressé de 0,8 %, soit 26 100 nouveaux inscrits à Pôle emploi, pour s’établir à 3 424 400, a annoncé le ministère du Travail.

La hausse est du même ordre de grandeur en intégrant les chômeurs ayant exercé une petite activité (+40 600 en métropole, +0,8 %), pour atteindre des sommets historiques de 5,08 millions en métropole et de 5,38 millions avec l'outre-mer.

Le chômage de longue durée continue fait lui aussi tache d'huile. Activité réduite comprise, le nombre d'inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an progresse de 1,4 % en un mois (+9,4 % sur douze mois). Plus alarmant encore, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits depuis plus de trois ans explose ( +17,8 % en un an).

Et aucune classe d'âge n'a été épargnée. Le chômage des jeunes, qui stagnait depuis octobre 2013, est reparti à la hausse, tandis que celui des seniors a poursuivi sa progression à un rythme comparable aux mois précédents. En un an, les moins de 25 ans enregistrent malgré tout une légère amélioration (-1,8 %), alors que les 50 ans et plus sont frappés de plein fouet (+11,6 %).

Des chiffres attendus

Pas de surprise néanmoins. Si le coup est dur au lendemain d’un remaniement placé sous le signe du social-libéralisme, le Premier ministre, Manuel Valls, avait prévenu dès mardi sur France 2 que les statistiques seraient négatives, faute d’une croissance suffisante pour relancer les embauches.

Le ministre du Travail avait lui aussi annoncé dès le début de la semaine que les chiffres seraient mauvais. "Cette hausse traduit une croissance nulle dans la zone euro comme en France", a estimé François Rebsamen dans un communiqué.

Dans un communiqué, le ministre du Travail déclare que cette nouvelle hausse "appelle la mise en œuvre rapide de la feuille de route sociale du gouvernement, en particulier pour l’emploi des jeunes". François Rebsamen, qui recevra le 10 septembre les représentants des 50 plus grandes branches professionnelles, souligne que le pacte de responsabilité et de solidarité sera l’"atout majeur" de la lutte contre le chômage et presse les entreprises de se mobiliser pour sa réussite.

Depuis l'élection de François Hollande en mai 2012, plus de 500 000 chômeurs supplémentaires ont poussé la porte de Pôle emploi.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 27/08/2014

  • FRANCE

    France : nouveau record du chômage au mois de mai

    En savoir plus

  • FRANCE

    Stagnation du chômage en France, au premier trimestre 2014

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'économie française crée de nouveau des emplois

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)