Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

Ligue des champions: Arsenal s'en sort bien contre Besiktas

AFP

L'attaquant chilien d'Arsenal Alexis Sanchez célèbre son but avec son équipier anglais Jack Wilshere, lors du match retour de barrage qualificatif pour la phase de poule de Ligue des Champions contre Besiktas, le 27 août 2014 à Londres.L'attaquant chilien d'Arsenal Alexis Sanchez célèbre son but avec son équipier anglais Jack Wilshere, lors du match retour de barrage qualificatif pour la phase de poule de Ligue des Champions contre Besiktas, le 27 août 2014 à Londres.

L'attaquant chilien d'Arsenal Alexis Sanchez célèbre son but avec son équipier anglais Jack Wilshere, lors du match retour de barrage qualificatif pour la phase de poule de Ligue des Champions contre Besiktas, le 27 août 2014 à Londres.L'attaquant chilien d'Arsenal Alexis Sanchez célèbre son but avec son équipier anglais Jack Wilshere, lors du match retour de barrage qualificatif pour la phase de poule de Ligue des Champions contre Besiktas, le 27 août 2014 à Londres.

Arsenal, pas rassuré après le 0-0 de l'aller et malmené mercredi au retour par Besiktas, s'en sort bien grâce à un but d'Alexis Sanchez (1-0) en barrage de la Ligue des champions et disputera bien sa 17e phase de poules.

Les Gunners, prudemment disposés en 4-1-4-1, peuvent remercier leur attaquant chilien arrivé cet été de Barcelone qui leur a évité une mauvaise blague en concrétisant un une-deux entre Wilshere et Özil juste avant la pause (45).

Sans la mansuétude ou le talent de l'arbitre, ils auraient tout aussi bien pu être sanctionnés de deux penalties après des interventions limite de Wilshere encore (42) et Debuchy (34) dans leur surface.

En tribunes après son exclusion à l'aller, l'entraîneur Croate Slaven Bilic a dû enrager alors qu'en face l'absence du poumon Ramsey, lui aussi suspendu, a encore porté préjudice au jeu de son équipe.

Debuchy expulsé

En 2e période, les Londoniens ont bien essayé d'ajouter ce 2e but qui les aurait tranquillisé mais malgré leur bonne reprise, Alexis Sanchez, trop court (51) ou trop imprécis (52), n'y est pas arrivé. Pas plus que Oxlade-Chamberlain (75).

Aligné comme seul attaquant en pointe en absence de Giroud qui devrait être indisponible de longs mois, l'ex-Blaugrana, a ouvert son compteur de but avec le club mais sa prestation à ce poste qui n'est pas le sien devrait conduire l'entraîneur Arsène Wenger à ne pas le reconduire dans cette position.

Après deux nuls d'affilée, les joueurs d'Arsène Wenger, victorieux de leur 7e barrage de C1, auraient pourtant dû être mis en confiance par leur entame et l'absence de sérénité de l'arrière-garde adverse.

Au lieu de quoi, ils se sont fragilisés tout seuls avant d'arracher ce but sur l'un de leur rares mouvements construits.

Mais l'ex-Blues Demba Ba, s'il a pu de trop rares fois apporter sa puissance et sa vitesse dans la surface des hôtes (64), n'a pu perturber les Gunners autant qu'il y a une semaine à Istanbul.

En 2e période, l'exclusion de Debuchy pour un 2e avertissement malgré un excellent match (75) a pourtant produit les mêmes effets qu'à l'aller. Les Gunners, avec un Wenger portant le masque sur son banc, se sont fait peur jusqu'au bout.

D'engagé, le match a même basculé dans une certaine nervosité.

Finalement, les Londoniens parviennent quand même à préserver une invincibilité de 8 matches contre les représentants turcs et assurent l'essentiel: la qualification pour la C1. Valeureux, les Turcs dont le championnat n'a pas encore repris, devront eux se contenter de la C3.

Première publication : 27/08/2014