Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Le FMI inquiet du "grave impact" économique d'Ebola en Afrique de l'Ouest

AFP

Des enfants passent devant une affiche mettant en garde contre le virus Ebola, à Abidjan, le 24 août 2014Des enfants passent devant une affiche mettant en garde contre le virus Ebola, à Abidjan, le 24 août 2014

Des enfants passent devant une affiche mettant en garde contre le virus Ebola, à Abidjan, le 24 août 2014Des enfants passent devant une affiche mettant en garde contre le virus Ebola, à Abidjan, le 24 août 2014

Le FMI s'est inquiété jeudi du "grave impact" économique et social du virus Ebola dans trois pays d'Afrique de l'Ouest touchés de plein fouet par l'épidémie, ajoutant étudier le déblocage d'une assistance financière supplémentaire.

"L'épidémie d'Ebola a un grave impact économique et social dans trois pays déjà fragiles d'Afrique de l'Ouest: la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone", a déclaré le porte-parole du Fonds monétaire international, Gerry Rice, lors d'une conférence de presse à Washington.

Le bilan de l'épidémie d'Ebola qui a démarré début 2014 en Guinée a dépassé 1.500 morts en Afrique de l'Ouest, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), contraignant les pays de la région à prendre des mesures drastiques pour tenter de contenir sa propagation.

"A ce stade, il est évident que la croissance économique va nettement ralentir dans ces trois pays et d'importants besoins de financement risquent de se faire jour", a indiqué M. Rice, assurant que les équipes du Fonds travaillaient "activement" pour évaluer plus précisément l'impact de l'épidémie.

Selon M. Rice, la propagation du virus Ebola risque de faire bondir la pauvreté et d'augmenter "l'insécurité alimentaire" dans la région tout en affectant l'emploi dans le "secteur clé" de l'agriculture.

La Guinée, le Liberia et la Sierra Leone bénéficient déjà tous trois de programmes d'assistance du Fonds dédiés aux pays pauvres mais les experts du Fonds travaillent actuellement pour évaluer quels "financements supplémentaires pourraient être requis", a ajouté M. Rice.

Mi-août, le Programme alimentaire mondial de l'ONU a annoncé qu'il allait étendre ses interventions à un million de personnes en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée pour prévenir une crise alimentaire liée à Ebola.

L'OMS a de son côté annoncé un plan de lutte contre l'épidémie de 100 millions de dollars tandis que la Banque mondiale a mobilisé 200 millions de dollars en urgence.

L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus grave depuis l'apparition de cette fièvre hémorragique en 1976 dans l'ex-Zaïre (l'actuelle République démocratique du Congo).

Première publication : 28/08/2014