Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Les temps forts de la Fashion Week à Paris

En savoir plus

FOCUS

Italie : le phénomène Renzi

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Hubert Reeves, président de "Humanité et biodiversité"

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Narendra Modi à la conquête des États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola : ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

SUR LE NET

Firechat, l'application anti-censure des Hongkongais

En savoir plus

  • Les députés turcs se prononcent sur une intervention contre l'EI

    En savoir plus

  • Bourse de Tokyo : un trader fait une bourde à 617 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Equipe de France : Gignac et Payet retrouvent les Bleus

    En savoir plus

  • Quand les touristes chinois découvrent la fronde à Hong Kong

    En savoir plus

  • Le chef de Boko Haram revient à la vie... pour la quatrième fois

    En savoir plus

  • Décès du père d'un journaliste harcelé par un hacker israélien

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Ebola, EI, coronavirus : la Mecque sous haute surveillance pour le Hadj

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

UE: Bartolone "n'écarte pas" la nécessité de "renégocier les traités"

AFP

Le président (PS) de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, le 15 juillet 2014 à ParisLe président (PS) de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, le 15 juillet 2014 à Paris

Le président (PS) de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, le 15 juillet 2014 à ParisLe président (PS) de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, le 15 juillet 2014 à Paris

Le président (PS) de l'Assemblée nationale Claude Bartolone "n'écarte pas", dans un entretien à paraître vendredi dans Libération, la nécessité de "renégocier les traités" régissant l'Union européenne pour "inscrire le projet européen dans la durée".

Faut-il aller jusqu'à une réouverture des traités ? "Je n'écarte pas cette idée. Si l?on veut vraiment inscrire le projet européen dans la durée, il faudra bien renégocier les traités. Mais nous sommes dans le temps des politiques et des mesures d?urgence (pour l?emploi des jeunes, la croissance, l'investissement et l?environnement), pas dans celui de l'institutionnel et des diplomates", affirme M. Bartolone.

Alors que se tiendra samedi 30 août une réunion extraordinaire du Conseil européen pour discuter des futurs titulaires des principaux postes de l'UE, le patron du Palais Bourbon demande aux dirigeants européens "qu'ils prennent en compte cette morsure que constitue la montée de l'extrême droite. L?Europe de la paix construite par les pères fondateurs ne suffit plus. Les seuls débats de répartition de postes, ce n?est plus acceptable pour les peuples européens."

Il faut "que l?Europe se hisse au niveau de l?Histoire. Il y a un risque de déflation. De Mario Draghi (ndlr: le président de la Banque centrale européenne, BCE) au FMI, tout le monde nous exhorte à ne pas freiner la croissance. La BCE doit être plus active. Le plan d'investissement annoncé est beaucoup trop flou. Il nous faut de nouvelles mesures contre le chômage des jeunes. Ce sommet ne doit pas être un sommet de boutiquiers. En Europe comme en France, la question, ce n?est pas le casting, c'est le scénario?: quelle orientation pour quelle destination??", poursuit le titulaire du "perchoir".

"Nous devons accélérer la modernisation de notre appareil productif et de notre protection sociale", affirme-t-il encore.

Et d'ajouter: "Mais pour cela, l'Europe ne doit pas faire rouler le tapis en sens inverse?! L'Allemagne doit être consciente que si ses voisins sont ruinés, plus personne n'achètera ses produits".

L?Allemagne est l'objet de nombreuses critiques pour la rigueur imposée à l'Europe.

Première publication : 28/08/2014