Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

MotoGP: Marquez à la relance au Grand Prix de Grande-Bretagne

AFP

Le pilote espagnol de Honda Repsol Marc Marquez (N.93), devant son rival italien Valentino Rossi de Yamaha au Grand prix de Brno, le 17 août 2014Le pilote espagnol de Honda Repsol Marc Marquez (N.93), devant son rival italien Valentino Rossi de Yamaha au Grand prix de Brno, le 17 août 2014

Le pilote espagnol de Honda Repsol Marc Marquez (N.93), devant son rival italien Valentino Rossi de Yamaha au Grand prix de Brno, le 17 août 2014Le pilote espagnol de Honda Repsol Marc Marquez (N.93), devant son rival italien Valentino Rossi de Yamaha au Grand prix de Brno, le 17 août 2014

L'Espagnol Marc Marquez (Honda), stoppé dans son élan à Brno le 17 août après un retentissant début de saison et dix victoires d'affilée, tentera de reprendre sa marche victorieuse lors du Grand Prix de Grande-Bretagne qui se dispute ce week-end.

Champion du monde en MotoGP en 2013 et solide leader du classement provisoire de l'édition 2014, Marquez veut effacer à Silverstone le faux pas que constitue cette 4e place en République tchèque, derrière son compatriote et coéquipier Dani Pedrosa, un autre Espagnol Jorge Lorenzo et l'Italien Valentino Rossi, tous deux sur Yamaha.

Même si Marquez a égalé le nombre de victoires consécutives obtenues par l'Italien Giacomo Agostini (MV Agusta) en 1970 et l'Australien Mick Doohan (Honda) en 1997, le record absolu d'Agostini (20 victoires consécutives sur 2 saisons) semble désormais bel et bien inaccessible. Presque un soulagement pour Marquez qui, pressé par les observateurs, se sentait obligé de gagner chaque course.

Deuxième, à 81/1000e de seconde de Lorenzo l'an passé en Grande-Bretagne au terme d'une course haletante, l'Espagnol souhaite surtout conserver "sa bonne forme physique actuelle pour piloter en course à 100 %" de ses capacités. L'année dernière, à quelques heures du départ, lors du warm up, il s'était luxé une épaule.

La partie risque donc d'être de nouveau difficile aussi bien pour Lorenzo, toujours en quête d'un premier succès cette année, que pour Pedrosa. "L'an passé j'ai été décroché par Lorenzo et Marquez (ndlr: il avait terminé à 1,5 seconde du vainqueur) mais cette fois j'espère bien rester avec eux", a assuré Pedrosa qui occupe la 2e place du Championnat à tout de même 77 points du leader.

246e départ pour Rossi

Valentino Rossi, 3e du classement général devrait quant à lui effectuer son 246e départ en catégorie reine à l'occasion de ce Grand Prix, devenant ainsi seul détenteur du plus grand nombre de participations devant le Brésilien Alex Barros.

Le nonuple champion du monde cherchera probablement à améliorer ses performances sur ce tracé qui ne lui a guère réussi jusqu'à présent. En effet, avec le circuit d'Austin et des Thermes de Rio Hondo en Argentine, récemment mis en service, Silverstone demeure la seule piste sur laquelle il n'a pas signé un podium.

De même, les Britanniques chercheront à mettre à mal le signe indien qui ne leur a jamais permis de gagner sur leur terre, ni en 500 cc - même à l'époque de Barry Sheene, le charismatique double champion du monde 1976 et 1977 - ni en MotoGP. Dimanche, ils seront cinq - Cal Crutchlow, Bradley Smith, Scott Redding, Michael Laverty et Leon Camier - pour essayer d'inverser le courant de l'histoire.

En Moto2, le duel entre les deux coéquipiers, l'Espagnol Esteve Rabat, vainqueur en République tchèque et le Finlandais Mika Kallio devrait se poursuivre en Grand-Bretagne. Les deux pilotes Kalex de l'écurie belge Marc VDS ne sont séparés que de douze points au Championnat mené par le premier nommé.

En Moto3, le 12e rendez-vous de la saison permettra à deux nouveaux vainqueurs dans la catégorie - l'Espagnol Efren Vazquez à Indianapolis et le Français Alexis Masbou à Brno - de se mettre de nouveau en évidence. En tête du Championnat du monde, l'Australien Jack Miller (KTM) ne dispose respectivement que de 23 et 24 points d'avance sur les pilotes espagnols Alex Marquez et Efren Vazquez, tous deux au guidon de Honda.

Première publication : 29/08/2014