Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Moyen-Orient

Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

© Ahmad Gharabli, AFP | Un véhicule de l'ONU dans le Golan, le 30 août 2014.

Dernière modification : 30/08/2014

Une trentaine de casques bleus philippins ont été secourus samedi dans le Golan, tandis qu'une quarantaine se trouvent encore cernés. Les 44 soldats fidjiens capturés jeudi restent entre les mains des jihadistes, mais ils sont sains et saufs.

Un groupe d'une trentaine de casques bleus philippins encerclés par des militants islamistes sur le plateau du Golan ont pu être secourus, a déclaré samedi 30 août un responsable à l'Onu.

Un premier groupe a été pris sous le feu d'une attaque vers 06h00 samedi, alors qu'ils se trouvaient dans le camp 68 en territoire syrien près de la frontière avec Israël sur le plateau du Golan. Un second groupe de 35 soldats philippins qui se trouvaient dans le camp 69 distant de 4 km, n'a pas participé aux échanges de coups de feu.

Le siège autour des soldats philippins restants se renforce

Les soldats qui n'ont pas pu être évacués au cours de l'opération de sauvetage demeurent encerclés par les jihadistes, a déclaré un responsable onusien.

Dans la soirée de samedi, précisent des sources diplomatiques onusiennes, des militants islamistes ont renforcé le piège autour des soldats philippins, avec l'arrivée d'une vingtaine de véhicules venus prêter main forte.

Le soldats fidjiens "sains et saufs", selon l'ONU

Par ailleurs, les Nations unies avaient annoncé jeudi la capture de 44 soldats fidjiens. Les rebelles syriens, dont certains ayant des liens avec le Front al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, sont soupçonnés d’être à l’origine de ces multiples attaques.

L'Onu explique dans un communiqué avoir reçu de la part de sources crédibles l'assurance que les 44 soldats fidjiens étaient sains et saufs.

La Force de l'ONU chargée de surveiller la zone entre Israël et la Syrie depuis 1974 (FNUOD) compte 1 223 soldats issus de six pays (Inde, Fidji, Philippines, Irlande, Pays-Bas, Népal). Son mandat vient d'être renouvelé pour six mois, jusqu'au 31 décembre 2014.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 30/08/2014

  • PROCHE-ORIENT

    Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Israël : des roquettes tirées de Syrie atteignent le plateau du Golan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)