Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama envoyent 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

Afrique

Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

© Ministère de l'Intérieur égyptien, AFP | Le Guide suprême des Frères musulmans, Mohamed Badie.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/08/2014

La justice égyptienne a condamné samedi 30 août Mohamed Badie à une nouvelle peine de prison à vie. Le guide suprême des Frères musulmans est jugé responsable de violences lors de manifestations ayant fait au moins 9 morts en 2013 au Caire.

Le Guide suprême des Frères musulmans, Mohamed Badie, et sept autres personnes de la confrérie ont été condamnés à la réclusion à perpétuité par la justice égyptienne samedi 30 août. Ils sont accusés d'avoir incité aux violences, lors de manifestations survenues en 2013 au Caire, selon des sources judiciaires égyptiennes.

Mohamed Badie avait déjà été condamné à mort, ainsi qu’à une autre peine de prison à vie dans d'autres affaires, dans le cadre de la répression menée par les autorités du Caire contre la confrérie.

Pour cette nouvelle affaire, il est jugé responsable de la mort d'au moins neuf personnes et d'avoir incité aux violences au cours desquelles 21 autres personnes ont été blessées dans des affrontements, près d'une mosquée de Gizeh en 2013.

L’actuel président égyptien, chef des forces armées de l'époque, Abdel Fattah al-Sissi, a renversé l’ex-président Mohamed Morsi, membre des Frères musulmans, en juillet 2013 à la suite de grandes manifestations contre son pouvoir.

Depuis l’arrivée aux commandes d’Abdel Fattah al Sissi, plusieurs milliers de membres et de partisans des Frères musulmans ont été arrêtés et placés en détention par les autorités égyptiennes, qui les accusent d'avoir choisi la voie de l'action violente, ce que réfute la confrérie.

Suite à la destitution de Mohamed Morsi, les Frères musulmans, déclarés organisation "terroriste" ont subit une violente répression de l’armée égyptienne, qui a fait des centaines de morts dans les rangs de la confrérie lors des manifestations de l’été 2013. Une repression que l’organisation internationale Human Rights Watch (HRW) a qualifié de probable "crime contre l'humanité".

Avec AFP et Reuters

Première publication : 30/08/2014

  • ÉGYPTE

    Répression des Frères musulmans : "Un probable crime contre l’humanité"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Quand l'Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • DROITS DE L’HOMME

    Une délégation de Human Rights Watch refoulée à son arrivée au Caire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)