Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Mathieu Kassovitz, l'enfant terrible du cinéma français

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : "Les proies", avec Nicole Kidman, sixième long métrage de Sofia Coppola

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le parc paradisiaque de Doñana meurt de soif

En savoir plus

FACE À FACE

Ferrand épinglé par "Le Canard enchaîné" : un premier couac pour Macron ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Manchester meurtrie par l'un de ses enfants"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme de la loi travail : les choses sérieuses commencent

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'organisation Etat islamique cible des enfants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "faux disparus" de Manchester

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Berenice Bejo, le Festival en porte-bonheur

En savoir plus

Amériques

Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

© AFP archive | Le secrétaire d'État américain John Kerry plaide pour une coalition mondiale pour lutter contre l'État islamique.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/08/2014

À une semaine d'un sommet de l'Otan au Pays de Galles, le secrétaire d'État américain John Kerry plaide pour une large coalition internationale pour lutter contre l'organisation jihadiste de l'État islamique en Irak et en Syrie.

S’allier pour mieux lutter. C’est ce que défend le secrétaire d'Etat américain John Kerry qui a plaidé, vendredi 29 août, en faveur d'une large coalition mondiale pour lutter contre les jihadistes de l'organisation de l'État islamique en Irak et en Syrie.

À une semaine d'un sommet de l'Otan au Pays de Galles du 4 au 5 septembre, le chef de la diplomatie appelle, dans une tribune du New York Times, à une "réaction conjuguée conduite par les États-Unis et la plus large coalition de nations possible".

 
Le "cancer de l’État islamique"
 
John Kerry explique qu'il cherchera, en compagnie du secrétaire à la Défense Chuck Hagel, à former cette coalition lors des discussions avec ses partenaires occidentaux en marge du sommet. Il ajoute que le président américain Barack Obama proposerait une stratégie contre l'organisation de l'État islamique lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu, dont les États-Unis prennent la présidence en septembre.
 
"Nous profiterons de cette occasion pour continuer à former une large coalition et souligner le danger constitué par les combattants terroristes étrangers, notamment ceux qui ont rejoint l'EI", soutient M. Kerry.
 
 
Il estime que cette coalition doit pouvoir recourir aux moyens "politiques, humanitaires, économiques, juridiques et de renseignement afin d'appuyer l'action militaire". À l'issue du sommet de l'Otan, précise-t-il, il se rendra avec Chuck Hagel au Moyen-Orient afin de rallier davantage de soutiens "parmi les pays qui sont le plus directement menacés". "Nous ne permettrons pas au cancer de l'EI de s'étendre à d'autres pays. Le monde peut affronter ce fléau, et au bout du compte le vaincre", estime-t-il.
 
Avec AFP

Première publication : 30/08/2014

  • SYRIE

    Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • MOYEN-ORIENT

    Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • IRAK

    Vidéo : "Ni Bagdad ni les Américains ne viendront à bout de l’EI"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)