Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

MotoGP: 10e position de pointe pour Marc Marquez (Honda)

© AFP | Le pilote espagnol de Honda Repsol Marc Marquez prend un virage lors des essais qualificatif du Grand Prix de Grande-Bretagne, le 30 août 2014 sur le circuit de SilverstoneLe pilote espagnol de Honda Repsol Marc Marquez prend un virage lors des essais qualificatif du Grand Prix de Grande-Bretagne, le 30 août 2014 sur le circuit de Silverstone

L'Espagnol Marc Marquez (Honda), champion du monde en titre, partira dimanche pour la 10e fois en position de pointe cette saison après être resté samedi en haut de la feuille de temps de toutes les séances d'essais du Grand Prix de Grande-Bretagne.

"Cela a été difficile car la mise en température du pneu avant n'était pas aisée", a déclaré le Catalan qui a devancé Andrea Dovizioso (Ducati) et Jorge Lorenzo (Yamaha), victorieux des deux précédentes éditions, de 3/10e de seconde, ce qui n'est pas énorme sur un circuit de Silverstone bosselé et long de près de 6 km.

Sous un ciel couvert de nuages noirs menaçants et par une température de 17 degrés dans l'air et de 23 degrés sur la piste, les pilotes ont connu des problèmes d'adhérence.

Vendredi, les officiels Yamaha s'étaient plaints de leurs pneumatiques après avoir terminé au-delà de la 10e place. Mais lors des qualifications, Lorenzo et Rossi, 6e temps, avaient néanmoins retrouvé le sourire. "Je suis très satisfait de mon temps. Le pneu +soft+ convient mieux à l'avant mais la course est trop longue et nous devrons affiner les réglages de la Yamaha avec le pneu dur pendant le warm up", a déclaré Lorenzo.

"Partir en première ligne est mieux qu'en deuxième même si ce troisième temps me place trop à l'intérieur du premier virage, ce qui n'est pas terrible", a commenté Lorenzo.

-Pas de round d'observation-

Un départ de course également anticipé par Marquez, qui espère du soleil dimanche mais prévient que de "toute façon, il a l'intention d'attaquer dès le premier tour".

Marquez, seulement 4e en République tchèque après avoir réalisé une série de dix victoires consécutives cette saison, devra également se méfier de son coéquipier Dani Pedrosa, vainqueur à Brno et qui a réalisé le cinquième chrono juste devant Rossi.

Les "Open" qui bénéficient, par règlement d'un pneu plus tendre que les "Usines" se sont bien comportées, notamment la Ducati de Dovizioso, alors que le Britannique Cal Crutchlow, sur la même machine et devant son public ne partira que de la 5e ligne.

Bradley Smith (Yamaha-Tech3), le meilleur des cinq Britanniques en lice, partira de la 3e ligne et Scott Redding, de la 4e au guidon d'une Honda-Gresini "Open".

En Moto2, le Français Johann Zarco, brillant dès la première séance d'essais libres, s'est imposé en qualification signant au guidon d'une Caterham Suter sa première position de pointe en Moto2 et la 5e de sa carrière. Moins souriant, le leader du Championnat, l'Espagnol Esteve Rabat a tapé du poing sur son réservoir après avoir compris sur la ligne d'arrivée qu'il devra s'élancer de la deuxième ligne dimanche.

Enfin, en Moto3, l'Espagnol Alex Rins (Honda), meilleur temps des trois séances d'essais libres combinés, a confirmé en qualification. Il devance ses deux compatriotes Isaac Vinales (KTM) et Alex Marquez (Honda) de moins de 2/10e de seconde. L'Australien Jack Miller (KTM), en tête du classement provisoire mais auteur d'essais libres contrastés, partira finalement de la 3e ligne tandis que le Français Alexis Masbou (Honda), victorieux à Brno, crédité du 6e temps s'élancera de la 2e.