Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Au Ghana, la présidentielle s’annonce serrée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Premier contact", les extra-terrestres ont la parole

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le japonais SoftBank veut investir 50 milliards aux Etats-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angel Merkel, la stabilité dans la tourmente ?"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, championne des inégalités scolaires"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Alep : la guerre vue à travers les tweets d'une enfant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cazeneuve, ce "frère"

En savoir plus

LE DÉBAT

Manuel Valls quitte Matignon : dernier remaniement en France

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Rebsamen : "Un président sortant ne doit pas se soumettre à une primaire"

En savoir plus

Culture

Al Pacino : "La vie d'acteur est une vie à double tranchant"

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/09/2014

Légende vivante du cinéma américain, Al Pacino est à l'affiche de deux films présentés à la 71e Mostra de Venise. Pour France 24, il revient sur son métier d'acteur, son statut d'icône et sa relation avec Robin Williams.

La Mostra de Venise lui a déroulé le tapis rouge. Al Pacino est sans conteste LA star de cette 71e édition de la plus vieille manifestation cinématographique du monde. À l’affiche de deux films présentés durant le festival ("The Humbling" et "Mangelhorn"), l’acteur américain revient pour France 24 sur son statut d’icône du cinéma hollywoodien, son rapport au métier d'acteur et son expérience avec Robin Williams, qui s’est donné la mort, le 11 août dernier.

Dans "The Humbling" de Barry Levinson, programmé hors compétition, Al Pacino incarne un comédien âgé, plongé dans une crise existentielle et qui retrouve goût à la vie en rencontrant la fille d'un autre comédien, de 20 ans plus jeune que lui. "Dans la vie d’un acteur, il y a toujours des hauts et des bas", affirme l’interprète du "Parrain". "Et j’ai aimé cette idée de déclin, que cet acteur ait le sentiment de ne plus pouvoir jouer et d’avoir perdu tout talent. J’ai aimé cet univers car je connais ce monde-là. J’ai fait de la scène toute ma vie et j’ai pu aussi percevoir le comique de cette situation."

"Parfois, j’apprécie l’anonymat"

Libre adaptation du roman "Le Rabaissement" de Philip Roth, "The Humbling" permet à Al Pacino de sonder son propre statut d’icône. "La vie d’acteur est sans doute différente de ce j’imaginais, dit-il. C’est une vie à double tranchant. Il y a des moments incroyables et d’autres moins sympas, peut-être plus difficiles, mais, au final, je suis heureux d’avoir cette vie. J’ai des enfants, de l’amour, une vie bien remplie. De temps en temps, j’apprécie l’anonymat. Parfois, j’apprécie plus l’anonymat que les gens qui sont anonymes."

La star de 74 ans a tourné avec les plus grands, de Francis Ford Coppola à Steven Soderbergh et passant par Brian de Palma et Christopher Nolan. C’est d’ailleurs dans un film du cinéaste britannique, "Insomnia", qu’on a pu voir Al Pacino joué aux côtés de Robin Williams. "Je l’ai senti sérieux, mais peut-être était-ce lié au rôle qu’il jouait avec moi dans le film. J’ai appris à le connaître un peu, à le fréquenter et on était assez proches à cette époque, comme c’est le cas quand on travaille avec quelqu’un pendant un moment. Je ne l’ai jamais vu comme un blagueur, il était sérieux et sensible, c’était quelqu’un de tendre. Je pense qu’il avait le cœur à vif et cela certaines personnes on du mal à le gérer, d’autres arrivent à le surmonter. Puis, il a eu la maladie de Parkinson, et cela a dû avoir un effet dévastateur sur lui. Mais connaît-on vraiment les gens ?"

Retrouvez sur notre site les émissions "À l'affiche" consacrées à l'actualité culturelle

Première publication : 04/09/2014

  • A L'AFFICHE

    Du cinéma français pour tous les goûts !

    En savoir plus

  • A L'AFFICHE

    "Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

    En savoir plus

  • À L'AFFICHE

    Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)