Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Syrie : "L'Armée de la conquête" à la recherche de respectabilité

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

DÉBAT

Migrants à Calais : comment sortir de l'impasse ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Migrants à Calais : comment sortir de l'impasse ? (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Burundi, le leader de l'opposition, qui avait appelé au boycott, élu vice-président de l'Assemblée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : le FMI pose ses conditions et jette un froid

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais: la porte mortelle vers "l'Eldorado"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

FRANCE

Jérôme Kerviel obtient sa remise en liberté sous bracelet électronique

© Anne-Christine Poujoulat, AFP | Jérôme Kerviel.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/09/2014

L’ancien trader Jérôme Kerviel a obtenu, jeudi, un aménagement de peine sous bracelet électronique. L'homme purgeait une peine de cinq ans de prison dont trois ferme pour une perte record en 2008 à la Société générale.

Jérôme Kerviel, l’ex-trader de la Société générale, pourra finalement sortir de prison le 8 septembre sous surveillance électronique, a annoncé jeudi son avocat, Me David Koubbi.

Selon le magistrat, la chambre de l'application des peines de la cour d'appel de Paris a confirmé l'aménagement de peine que lui avait accordé le juge d'application des peines du tribunal de grande instance d'Evry et contre lequel le parquet avait fait appel.

Jérôme Kerviel, 37 ans, "sortira de Fleury-Mérogis ce lundi", a déclaré David Koubbi à la presse. "Il va consacrer une partie de son temps libre à des engagements citoyens."

Il sera autorisé à quitter son domicile de 7 h à 20h30 chaque jour pour exercer une activité professionnelle - dans une société de conseil en logiciels informatiques - et sortir chaque week-end et jour férié, a-t-on appris de source judiciaire.

Le juge d'application des peines prévoyait, lui, des autorisations de sortie chaque jour de 7 h à 22 h.

Une libération conditionnelle en juin 2015

Sous réserve d'avoir satisfait à l'épreuve du placement sous surveillance électronique, Jérôme Kerviel pourra bénéficier d'une libération conditionnelle dès le 26 juin 2015, indique une source judiciaire.

Après une brève détention à la maison d'arrêt de Nice (Alpes-Maritimes), Jérôme Kerviel purgeait depuis mai à Fleury-Mérogis (Essonne) une peine de cinq ans de prison dont trois ferme pour une perte record en 2008 à la Société générale.

La Cour de cassation a confirmé fin mars sa condamnation pénale pour abus de confiance, faux, usage de faux et introduction frauduleuse de données dans un système de traitement automatisé, mais a cassé les dispositions civiles de l'arrêt l'obligeant à payer 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts.

Un nouveau procès au civil devra ainsi déterminer le préjudice financier subi par la banque ainsi que le montant total des dommages qui lui seront imputables.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 04/09/2014

  • FRANCE

    Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • LE DUEL DE L'ÉCO

    Jérôme Kerviel : escroc ou victime du système financier ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)