Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

FRANCE

Jérôme Kerviel obtient sa remise en liberté sous bracelet électronique

© Anne-Christine Poujoulat, AFP | Jérôme Kerviel.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/09/2014

L’ancien trader Jérôme Kerviel a obtenu, jeudi, un aménagement de peine sous bracelet électronique. L'homme purgeait une peine de cinq ans de prison dont trois ferme pour une perte record en 2008 à la Société générale.

Jérôme Kerviel, l’ex-trader de la Société générale, pourra finalement sortir de prison le 8 septembre sous surveillance électronique, a annoncé jeudi son avocat, Me David Koubbi.

Selon le magistrat, la chambre de l'application des peines de la cour d'appel de Paris a confirmé l'aménagement de peine que lui avait accordé le juge d'application des peines du tribunal de grande instance d'Evry et contre lequel le parquet avait fait appel.

Jérôme Kerviel, 37 ans, "sortira de Fleury-Mérogis ce lundi", a déclaré David Koubbi à la presse. "Il va consacrer une partie de son temps libre à des engagements citoyens."

Il sera autorisé à quitter son domicile de 7 h à 20h30 chaque jour pour exercer une activité professionnelle - dans une société de conseil en logiciels informatiques - et sortir chaque week-end et jour férié, a-t-on appris de source judiciaire.

Le juge d'application des peines prévoyait, lui, des autorisations de sortie chaque jour de 7 h à 22 h.

Une libération conditionnelle en juin 2015

Sous réserve d'avoir satisfait à l'épreuve du placement sous surveillance électronique, Jérôme Kerviel pourra bénéficier d'une libération conditionnelle dès le 26 juin 2015, indique une source judiciaire.

Après une brève détention à la maison d'arrêt de Nice (Alpes-Maritimes), Jérôme Kerviel purgeait depuis mai à Fleury-Mérogis (Essonne) une peine de cinq ans de prison dont trois ferme pour une perte record en 2008 à la Société générale.

La Cour de cassation a confirmé fin mars sa condamnation pénale pour abus de confiance, faux, usage de faux et introduction frauduleuse de données dans un système de traitement automatisé, mais a cassé les dispositions civiles de l'arrêt l'obligeant à payer 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts.

Un nouveau procès au civil devra ainsi déterminer le préjudice financier subi par la banque ainsi que le montant total des dommages qui lui seront imputables.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 04/09/2014

  • FRANCE

    Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • LE DUEL DE L'ÉCO

    Jérôme Kerviel : escroc ou victime du système financier ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)