Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Philip Roth, l'incomparable

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

France-Rwanda : vers un apaisement ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet "Tech For Good" : la "French Tech" a-t-elle le vent en poupe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Solo, a Star Wars story" : à l’origine du mythe

En savoir plus

FACE À FACE

Macron et les banlieues : une vision libérale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les marchés financiers inquiets pour l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Marc Hecker : "Il faut faire plus sur la prévention de la radicalisation"

En savoir plus

FOCUS

Le divorce bientôt légal aux Philippines ?

En savoir plus

Culture

Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

© Georges Bendrihem, AFP | L'artiste Niki de Saint-Phalle pose devant ses sculptures, en 1963, à Paris.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/09/2014

A partir du 17 septembre, le Grand Palais consacre une grande rétrospective à Niki de Saint Phalle, l'une des artistes les plus populaires du XXe siècle, mondialement connue pour ses "nanas", hautes en taille et en couleurs.

Tout le monde la connaît pour ses incontournables "nanas", ces grosses femmes pétillantes, plantureuses, éclatantes de couleurs - qui cachent surtout la noirceur de son enfance souillée par un viol incestueux. Niki de Saint-Phalle, cette artiste franco-américaine, décédée en Californie en 2002, est mise à l'honneur, à partir du 17 septembre, au Grand Palais. L'occasion de (re)découvrir cette artiste rebelle, féministe, passionnée qui fut à la fois peintre, sculptrice, plasticienne et réalisatrice.

Exposition jusqu'au 2 février 2015. Plus de rensignements sur le site du Grand Palais.

Première publication : 09/09/2014

COMMENTAIRE(S)