Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

Culture

Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

© Georges Bendrihem, AFP | L'artiste Niki de Saint-Phalle pose devant ses sculptures, en 1963, à Paris.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/09/2014

A partir du 17 septembre, le Grand Palais consacre une grande rétrospective à Niki de Saint Phalle, l'une des artistes les plus populaires du XXe siècle, mondialement connue pour ses "nanas", hautes en taille et en couleurs.

Tout le monde la connaît pour ses incontournables "nanas", ces grosses femmes pétillantes, plantureuses, éclatantes de couleurs - qui cachent surtout la noirceur de son enfance souillée par un viol incestueux. Niki de Saint-Phalle, cette artiste franco-américaine, décédée en Californie en 2002, est mise à l'honneur, à partir du 17 septembre, au Grand Palais. L'occasion de (re)découvrir cette artiste rebelle, féministe, passionnée qui fut à la fois peintre, sculptrice, plasticienne et réalisatrice.

Exposition jusqu'au 2 février 2015. Plus de rensignements sur le site du Grand Palais.

Première publication : 09/09/2014

COMMENTAIRE(S)