Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Obiang : "la tentative de coup d'État contre la Guinée équatoriale a commencé en France"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vaudeville sino-américano-britannique"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Faillite du groupe britannique de BTP Carillion : mais que s'est-il donc passé ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Natalité : vers la fin de "l'exception française?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Bénin : mobilisation générale contre la suppression du droit de grève

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais : plus jamais de "jungle"

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron à Calais : quelle politique migratoire ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Philippe Martinez : "La France a un devoir d'accueil, elle a toujours été une terre d'asile"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Xavier Emmanuelli : "Il faut accueillir les migrants"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 01/10/2014

"Himalayesque"

© France 24

Presse française, mercredi 1er octobre 2014. Au menu de cette revue de presse, le montant «himalayesque» de la dette publique, la quadrature du cercle budgétaire, un festival de mécontentements. Et la guerre contre l’EIIL.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse française, ce matin, le montant de la dette publique française: 2000 milliards d’euros.
 
En 10 ans, le chiffre a quasiment doublé, et s’approche des 100 % du PIB. «La France coule», s’alarme le Figaro, qui parle d’un montant «himalayesque». 2000 milliards d’euros, soit «30000 euros de dette pour chaque Français, et l’obligation pour la nation de consacrer davantage d’argent au remboursement des seuls intérêts qu’à l’éducation de ses enfants». Le Figaro oublie de dire que 2000 milliards d’euros, c’est aussi un peu moins que le montant de la dette allemande: 2147 milliards.
 
Présenté ce matin, le budget 2015 renvoie à 2017 le retour à 3% du déficit public. Dettes, déficits, les Echos évoquent un budget  de tous les dérapages», et un ajustement structurel «minime», malgré les 21 milliards d’économies.
 
Limiter l’impact négatif, récessif de ces économies, baisser les impôts, limiter le déficit: Libération parle de «quadrature budgétaire» et regrette que la majorité ait renoncé à remettre à plat un système fiscal perçu comme «injuste».
 
Du côté de l’Humanité, ce sont les retraités qui protestent: des associations ont manifesté, hier, pour dénoncer des mesures fiscales qui vont réduire leur pouvoir d’achat, au moment même où les professions libérales manifestaient, elles, contre le projet du gouvernement de réformer les professions réglementées.
 
Le mécontentement a gagné depuis plusieurs mois déjà les rangs de l’assemblée, où les «frondeurs» du PS contestent les choix du gouvernement. Plusieurs d’entre eux ont manifesté leur désapprobation en refusant de voter la confiance au gouvernement Valls, qui aurait, semble-t-il, décidé de sévir, d’après le Parisien. Les «frondeurs» qui siégeaient à la commission des Affaires sociales ont été priés d’aller siéger… ailleurs.
«Fronde» également au Sénat, où Jean-Pierre Raffarin aurait fait les frais du soutien apporté par Sarkozy – le Parisien rapporte que c’est son rival Gérard Larcher qui a emporté la présidence de la Haute assemblée.
 
A la Une, également, le débat sur l’intervention de la coalition internationale en Irak et en Syrie. Une semaine après le début des bombardements américains en Syrie, auxquels la France ne participe pas, l’EIIL ne donne aucun signe d'affaiblissement dans ce pays. Le Monde s’interroge sur les «limites» de cette guerre menée sans engagement au sol.
 
Une question d’autant plus lancinante que les djihadistes menacent de représailles les pays membres de la coalition. Ces participants sont-ils armés pour affronter celle que leur promet l’EIIL? D’après le Figaro, qui revient sur l’arrestation ratée de trois djihadistes, la semaine dernière, le loupé aurait été causé en partie par des problèmes «récurrents» du logiciel Cheops, qui est le portail d’accès de la police à ses fichiers de travail.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/01/2018 Revue de presse internationale

"Vaudeville sino-américano-britannique"

Au menu de cette revue de presse internationale du mercredi 17 janvier : l’accord conclu entre la Birmanie et le Bangladesh pour le rapatriement des réfugiés Rohingya, des...

En savoir plus

17/01/2018 Revue de presse française

Natalité : vers la fin de "l'exception française?"

Au menu de cette revue de presse française du mercredi 17 janvier : les témoignages inédits d’anciens employés syriens du groupe Lafarge, dont six ex-dirigeants ont été mis en...

En savoir plus

16/01/2018 Revue de presse internationale

"En Pologne, le droit à l'avortement dans le collimateur du gouvernement"

Au menu de cette revue de presse internationale du mardi 16 janvier : la visite du pape François au Chili et au Pérou, la mobilisation des pro et anti-avortement en Pologne, et...

En savoir plus

16/01/2018 Revue de presse française

"Monsieur le président, traitez les migrants humainement !"

Au menu de cette revue de presse française du mardi 16 janvier : la première visite d’Emmanuel Macron à Calais, l’un des symboles de la crise migratoire en Europe, sur fond de...

En savoir plus

15/01/2018 Revue de presse internationale

"Donner sa chance à la Tunisie"

Au menu de cette revue de presse internationale du lundi 15 janvier : les manifestations anti-austérité en Tunisie, les remous provoqués par l’accord conclu entre Angela Merkel...

En savoir plus