Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radicalisation : un nouveau plan pour sortir de l'impasse"

En savoir plus

Culture

"Le Printemps" d'Édouard Manet vendu 65 millions de dollars à New York

© Don Emmert, AFP | Le tableau "Le Printemps" d'Édouard Manet.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/11/2014

Lors d’une vente aux enchères chez Christie’s à New York, un chef-d’œuvre de l’artiste impressionniste Édouard Manet a été vendu 65 millions de dollars mercredi. Un record pour une œuvre du peintre français.

Un chef-d’œuvre de 1881 d'Edouard Manet a été vendu aux enchères pour 65 millions de dollars mercredi à New York, un record pour l'artiste impressionniste français, a annoncé la maison Christie's.

"Le Printemps", que Christie's avait évalué à une somme comprise entre 25 et 30 millions de dollars, représente une comédienne célèbre de l'époque, de profil, tenant une ombrelle posée sur son épaule. L'œuvre avait été exposée en 1882 et encensée par la critique alors que Manet était l'un des plus célèbres artistes de son temps.

La toile appartenait à la même famille depuis plus d'un siècle et était prêtée depuis 20 ans à la National Gallery of Art de Washington.

Cette vente, qui comprend la commission de Christie d'un peu plus de 12 %, représente pratiquement un doublement par rapport au précédent record de 33,2 millions de dollars pour un Manet, atteint en 2010 avec "Autoportrait à la palette".

Plus tard dans la soirée, Christie's a vendu "Les constructeurs avec arbre" du peintre cubiste français Fernand Léger pour 17,53 millions de dollars. La maison d'enchères l'avait initialement évalué jusqu'à 22 millions de dollars.

Au total, Christie's a adjugé pour 165,6 millions de dollars d'œuvres diverses grâce à des noms comme Joan Miro ou d'Alberto Giacometti.

La maison Sotheby’s réalise la plus grosse vente de son histoire

Ce total reste toutefois très inférieur au record établi mardi par la maison concurrente Sotheby's, qui a réalisé le plus haut total de son histoire, avec 422,1 millions de dollars d'œuvres vendues.

Seule victime importante de la soirée Christie's, "Les constructeurs avec arbre" de Fernand Léger n'a pas trouvé preneur alors qu'il était estimé entre 16 et 22 millions de dollars.

Les enchères d'automne se poursuivent la semaine prochaine avec les ventes d'art contemporain, catégorie qui regroupe les œuvres créées après 1945 et dont les prix ne cessent de monter. Elle éclipse désormais l'impressionnisme et l'art moderne, période autrefois la plus recherchée.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 06/11/2014

  • FRANCE

    François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • ART

    Le Maroc inaugure son premier musée d’art moderne et contemporain

    En savoir plus

  • PATRIMOINE

    Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)