Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

SUR FRANCE 24

Rectificatif concernant l'enquête sur un enlèvement massif au Mexique

© Capture d'écran France 24 | Rosa assure avoir assisté, impuissante, à l'enlèvement de sa fille devant son lycée en juillet.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/12/2014

France 24 rapportait que 31 lycéens avaient enlevés en juillet par des hommes armés à Cocula. Aujourd’hui, ces faits sont remis en cause. Pour cette raison, France 24 a décidé de retirer ce reportage de son site.

Le 26 novembre dernier, France 24 diffusait un reportage sur une femme de Cocula, "Rosa", affirmant que sa fille de 15 ans ainsi qu’une trentaine d’autres jeunes avaient été enlevés par un groupe criminel le 17 juillet dernier.

Après vérifications auprès de plusieurs sources concordantes, France 24 a jugé que ces informations étaient suffisamment fiables pour être rendues publiques.

Aujourd’hui, il nous semble que la version des faits donnée par Madame Rosa doit être sérieusement remise en cause. Et pour cette raison, France 24 a décidé de retirer ce reportage de son site.

France 24 présente ses excuses à tous ceux à qui cette version a pu porter préjudice.
Néanmoins, nous maintenons notre confiance à notre correspondante au Mexique qui fait son travail de façon honnête dans un contexte difficile dominé par la peur et les menaces venant du crime organisé.

 

>> À voir aussi sur France 24 : "À Iguala, la macabre recherche des fosses communes se poursuit"

Première publication : 26/11/2014

  • MEXIQUE

    Vidéo : à Iguala, la macabre recherche des fosses communes se poursuit

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Des suspects avouent avoir tué les étudiants mexicains disparus

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Reportage : le fléau des enlèvements au Mexique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)