Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls est-il capable de rassembler les socialistes ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'Organisation de l'Etat islamique perd la ville de Syrte, son fief en Libye

En savoir plus

FOCUS

Italie : la région désertée de Basilicate reprend vie grâce aux migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Richard Bona, l'un des bassistes les plus doués de sa génération

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

SUR FRANCE 24

Rectificatif concernant l'enquête sur un enlèvement massif au Mexique

© Capture d'écran France 24 | Rosa assure avoir assisté, impuissante, à l'enlèvement de sa fille devant son lycée en juillet.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/12/2014

France 24 rapportait que 31 lycéens avaient enlevés en juillet par des hommes armés à Cocula. Aujourd’hui, ces faits sont remis en cause. Pour cette raison, France 24 a décidé de retirer ce reportage de son site.

Le 26 novembre dernier, France 24 diffusait un reportage sur une femme de Cocula, "Rosa", affirmant que sa fille de 15 ans ainsi qu’une trentaine d’autres jeunes avaient été enlevés par un groupe criminel le 17 juillet dernier.

Après vérifications auprès de plusieurs sources concordantes, France 24 a jugé que ces informations étaient suffisamment fiables pour être rendues publiques.

Aujourd’hui, il nous semble que la version des faits donnée par Madame Rosa doit être sérieusement remise en cause. Et pour cette raison, France 24 a décidé de retirer ce reportage de son site.

France 24 présente ses excuses à tous ceux à qui cette version a pu porter préjudice.
Néanmoins, nous maintenons notre confiance à notre correspondante au Mexique qui fait son travail de façon honnête dans un contexte difficile dominé par la peur et les menaces venant du crime organisé.

 

>> À voir aussi sur France 24 : "À Iguala, la macabre recherche des fosses communes se poursuit"

Première publication : 26/11/2014

  • MEXIQUE

    Vidéo : à Iguala, la macabre recherche des fosses communes se poursuit

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Des suspects avouent avoir tué les étudiants mexicains disparus

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Reportage : le fléau des enlèvements au Mexique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)