Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

geurre en syrie, mossoul, relations russo-américaines Partie 2

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

remaniement ministeriel, brexit, conseil de l'Europe Partie 1

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron, l'Européen

En savoir plus

TECH 24

Passe ton code d'abord !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Année France-Colombie : le pays andin à l’honneur dans l’Hexagone

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiées syriennes en Jordanie : la menace Trump

En savoir plus

Asie - pacifique

Pakistan : explosion meurtrière devant un centre de vaccination

© Rizwan Tabassum, AFP | Un policier escortant un vaccinateur à Karachi, le 12 janvier 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/01/2016

Au moins 15 personnes ont été tuées lors d'une explosion survenue devant un centre anti-polio du sud-ouest du Pakistan, pays où les campagnes de vaccination sont régulièrement prises pour cible par des groupes extrémistes.

Une explosion devant un centre de vaccination anti-polio a fait au moins 15 morts, principalement des policiers, mercredi 13 janvier, à Quetta, grande ville du sud-ouest du Pakistan.

Au moment de la déflagration, des policiers étaient en train de se réunir devant le centre afin d'accompagner les vaccinateurs à l'occasion de la troisième journée d'une campagne de vaccination contre la polio dans le Baloutchistan, province instable dont Quetta est la capitale.

"Il y a 15 morts, dont 12 policiers, un membre des forces du ministère de l'Intérieur et deux civils," a indiqué à l'AFP un officier de la police locale, ajoutant qu'au moins 10 personnes avaient été blessées, dont neuf policiers et un civil. Un médecin de l'hôpital Sandeman à Quetta a confirmé le bilan.

Les campagnes de vaccination, cibles régulières

Le Pakistan et l'Afghanistan voisin sont les deux derniers pays au monde où la polio est toujours endémique, et des dizaines d'enfants touchés restent paralysés chaque année.

Les campagnes de vaccinations sont régulièrement prises pour cible par des groupes extrémistes, qui rejettent le vaccin en le présentant comme anti-islamique, et visent les forces de sécurité déployées dans le cadre de ces campagnes. Ce type d'attaque a coûté la vie à près de 80 personnes depuis 2012.

Avec AFP
 

Première publication : 13/01/2016

COMMENTAIRE(S)