Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

FRANCE

"Charlie Hebdo" : rupture de stock et files d'attente dans les kiosques français

© @Aballbona

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/01/2015

Mercredi matin, dès l'ouverture, les kiosques français ont été dévalisés de leurs "Charlie Hebdo". Les internautes ont immortalisé en images ces moments insolites de files d'attente, parfois impressionnantes, aux premières lueurs du jour.

On savait qu'acheter "Charlie Hebdo", mercredi 14 janvier, relèverait de la gageure. Ce qu'on savait moins, c'est qu'obtenir le précieux sésame serait en fait presque impossible ! Des dizaines de clichés circulant sur internet montrent en effet, qu'aux premières lueurs du jour, de longues files d'attentes se sont formées devant les "tabac-presse" et autres kiosques parisiens et provinciaux.

Qu'importe le froid matinal, les lecteurs se sont levés tôt et ont patiemment attendu pour tenir entre leurs mains le fameux numéro 1178 de l'hebdomadaire. Résultat : à 7h du matin, de nombreux stocks étaient déjà épuisés.

Place de la République, à Paris, la file d'attente est impressionnante. Pour pallier la demande, "Charlie Hebdo" va finalement être tiré à 5 millions d'exemplaires, a annoncé son distributeur.

 

Les députés français attendent aussi de pouvoir acheter le précieux hebdo satirique

En province, même combat. Les Grenoblois se sont levés de bonne heure pour se procurer leur "Charlie". Pour rappel, ce matin, il faisait 2 degrés dans les rues de la ville.

 

 

À l'étranger aussi, la question taraude. Où les lecteurs américains pourront-ils acheter un exemplaire du journal satirique ?

Première publication : 14/01/2015

COMMENTAIRE(S)