Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bioéthique : coup d'envoi de 6 mois de débats

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal-Casamance, toutes les autorisations de coupe de bois suspendues

En savoir plus

POLITIQUE

Notre-Dame-des-Landes : une décision moins risquée pour l’exécutif ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : sur le tapis rouge du dernier film de Spielberg, "Pentagon Papers"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Péninsule coréenne : la diplomatie des Jeux olympiques fait "fondre la glace"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Aux États-Unis, l'ardoise fiscale s’alourdit pour Apple

En savoir plus

FOCUS

Moyen-Orient : enquête sur le phénomène galopant des tempêtes de sable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sommet franco-britannique : la "diplomatie du tapis"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement abandonne

En savoir plus

Culture

Une toile de Paul Gauguin vendue pour la somme record de 300 millions de dollars

© Wikimedia Commons | Détail du tableau "Nafea faa ipoipo ?" de l’impressionniste français Paul Gauguin.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/02/2015

Le tableau "Nafea faa ipoipo ?" peint en 1892 par le Français Paul Gauguin a été cédé pour 300 millions de dollars à un acquéreur qatari, indique le "New York Times". Un montant record pour une toile.

Il pourrait s’agir du nouveau record de vente d’un tableau. Selon le "New York Times", la toile "Nafea faa ipoipo ?" ("Quand te maries-tu ?") de Paul Gauguin a été vendue en Suisse pour la modique somme de 300 millions de dollars (265 millions d’euros).

Le quotidien américain affirme tenir son information du vendeur, Rudolf Staechelin, un ancien marchand d’art à la retraite, qui n’a pas souhaité dévoiler l’identité de l’acquéreur. Selon deux sources proches du dossier, cités par le "New York Times", l’œuvre du peintre français aurait été cédée à un acheteur venant du Qatar.

Peint lors d’un séjour que Paul Gauguin effectuait en 1892 à Tahïti, le tableau représente deux adolescentes dans un décor de nature luxuriante. Si le montant de la transaction venait à être confirmé, la toile deviendrait ainsi l’une des œuvres picturales les plus chèrement acquises. Un record jusqu’alors détenu par "Les Joueurs de cartes" de Paul Cézanne, qu’une famille royale qatarie s’était adjugée en 2011 pour un montant estimé entre 250 et 300 millions de dollars.

Ambitions qataries

Cette transaction témoigne une fois de plus des ambitions de l’émirat pétrolier en matière d’arts. Pour la seule année 2013, l’autorité des musées du Qatar, dirigée par la sœur de l’émir Cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, a dépensé quelque 1 milliard de dollars dans l’achat d’œuvres d’artistes occidentaux tels Damien Hirst, Mark Rothko et Francis Bacon.

"Nafea faa ipoipo ?" n’est pas près toutefois d’arriver chez son acquéreur. Comme le rappelle France Télévisions, le tableau sera présenté à Bâle, à la fondation Beyeler, avant de s’envoler pour Madrid où il séjournera au musée Reina Sofia jusqu’au 14 septembre. Il sera ensuite exposé à Washington du 10 octobre au 10 janvier 2016.

Première publication : 07/02/2015

  • SECONDE GUERRE MONDIALE

    Le musée de Berne accepte des œuvres spoliées par les nazis

    En savoir plus

  • ART

    "Le Printemps" d'Édouard Manet vendu 65 millions de dollars à New York

    En savoir plus

  • CULTURE

    Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)