Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

SPORT

L'AS Monaco, piégé par une Juventus Turin ultra-défensive, est éliminé

© Yann Buxeda | Monaco a longtemps dominé, mais sans jamais trouver la faille malgré de belles intentions.

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial à Monaco

Dernière modification : 22/04/2015

En dépit d'une belle prestation à Louis-II, rempli pour l'occasion, l'AS Monaco n'a pas trouvé la solution face à la Juventus Turin, pourtant repliée dans son camp tout au long du match (0-0). Les Monégasques sont éliminés de la Ligue des champions.

Au sortir de sa double confrontation avec la Juventus Turin, l'AS Monaco n'aura pas à rougir de son élimination. Battu en quart de finale aller par une équipe extrêmement réaliste devant son public (1-0), Monaco n'a jamais su trouver la faille au match retour, mercredi 22 avril, pour renverser la situation (0-0).

Face à une Juventus Turin venue à Louis-II pour conserver le résultat acquis à l'aller, les hommes de Leonardo Jardim ont pris leurs responsabilités. Dès le début de la partie, ils ont fait les efforts nécessaires pour marquer. Et l'exploit n'est pas passé loin.

D'autant que d'entrée de jeu, la Juve aurait pu être frappée d'un terrible coup du sort. Après seulement 48 secondes de jeu, Chiellini, déséquilibré à la suite d'un duel, a bloqué le ballon de la main alors qu'un Monégasque s'en était emparé. Un geste d'anti-jeu caractérisé qui aurait pu lui valoir plus cher qu'un simple carton jaune.

Puis, après un round d'observation plutôt bref, les hommes de Leonardo Jardim ont rapidement pris la mesure d'un collectif turinois peu inspiré. Kondogbia a été le premier à allumer la mèche, d'une superbe demi-volée des 20 mètres, mais le ballon a finalement fui le cadre de Buffon (6e).

Derrière, Bernardo Silva a signé une superbe percée sur le côté droit, avant de décocher un centre aux six mètres. Barzagli, sur la trajectoire du ballon, est passé à deux doigts de repousser le cuir dans ses propres filets (15e).

La Juve pas malchanceuse

Kondogbia, encore lui, s'est de nouveau mis en évidence cinq minutes plus tard, d'une frappe du gauche tendue en direction du but de la Juve. Une tentative que Buffon a captée sans souci sur sa ligne (20e).

Il a finalement fallu attendre la fin de la première demi-heure pour que les Italiens se procurent une opportunité. Sur une ouverture lumineuse de Pirlo dans la surface, côté droit, Lichsteiner est passé tout près de devancer Subasic. Mais le portier monégasque, peu sollicité, a parfaitement rempli son office sur cette action (27e).

Dix minutes plus tard, l'AS Monaco s'est de nouveau montré à son avantage grâce à l'inévitable Kondogbia. Le Français, une fois encore, s'est infiltré dans la défense turinoise et a été déséquilibré par Chiellini et Vidal dans la surface. Une prise à deux plutôt rugueuse qui n'a toutefois pas incité l'arbitre, l'Écossais M. Cullum, à siffler penalty.

Et c'est finalement la Juve qui a été à deux doigts de réaliser le hold-up de ces 45 premières minutes, mais la frappe du droit de Tevez n'a pas trouvé le cadre de Subasic (45e+1).

Monaco a tout tenté

Au retour des vestiaires, Jardim a clairement joué le tout pour le tout, en faisant sortir Toulalan, milieu défensif, pour faire entrer son attaquant de pointe, Dimitar Berbatov. Et bien lui en a pris, car le Bulgare n'a pas tardé à se montrer.

Cinq minutes après la reprise, il s'est retrouvé au duel et a poussé Buffon à manquer sa sortie sur un long ballon, que Patrice Evra a finalement sorti sur sa ligne (50e).

Puis, après plusieurs percées inspirées, il a failli ouvrir le score peu avant l'heure de jeu, mais l'inoxydable portier des Bianconeri l'a devancé de quelques centimètres sur un ballon joué en profondeur dans l'axe (55e).

Derrière, la Juve a failli faire le break sur un contre éclair. Pirlo, d'une superbe transversale, a servi Morata dans l'axe. Mais l'Espagnol, visiblement trop facile, a été repris par Raggi à l'entrée de la surface (59e).

Au fil des minutes, Monaco a accentué son emprise sur son adversaire du soir, visiblement venu pour subir. Et la Juve a plié, maintes fois, mais elle n'a finalement jamais rompu... Elle s'est même offert 10 dernières minutes maîtrisées, matérialisées par un coup franc de Pirlo aux 30 mètres que le dessus de la barre de Subasic a repoussé en six mètres (90e).

Cette force de caractère remarquable aura donc permis à la Vieille Dame d'accéder aux demi-finales de la Ligue des champions, une première depuis 10 ans.

Mais la "grinta" bianconeri ne sera très probablement pas suffisante pour tenir le choc lors de la prochaine étape, face à un adversaire bien plus talentueux que le jeune effectif monégasque. Il sera cette fois question du Bayern Munich, du FC Barcelone, ou du Real Madrid, vainqueur sur le fil de l'Atletico (1-0). Et les Vidal, Tevez et autres Morata devront user cette fois de tout leur talent pour prolonger l'aventure.

Pour revivre le match AS Monaco - Juventus Turin sur votre smartphone ou votre tablette, cliquez ici.

Si le direct ne s'affiche pas, veillez à actualiser la page en appuyant sur la touche F5.

Live Blog AS Monaco - Juventus Turin : suivez le match en direct

Première publication : 22/04/2015

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Pour éliminer la Juventus Turin, l'AS Monaco devra réaliser "le match parfait"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Barça et la Juve, adversaires du PSG et de Monaco en C1, sont en forme

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Face à la Juventus Turin, l'AS Monaco a "perdu une bataille mais pas la guerre"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)