Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Festival d'Avignon : les questions de genre sur le devant de la scène

En savoir plus

FOCUS

Le bois de chêne menacé en France ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Retour triomphal des Bleus : "Une histoire de France"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Rencontre avec Poutine : la "trahison ouverte" de Trump

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Mondial-2018 : la sacre des Bleus profite à la Française des Jeux

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Avec L'Impératrice, la "French touch" fait des petits

En savoir plus

FOCUS

Malgré les accusations de corruption et le blocus, le Qatar tient à son Mondial-2022

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Coupe du monde 2018 : la France affrontera la Croatie en finale

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Trump et Poutine ont rendez-vous à Helsinki

En savoir plus

EUROPE

Le roi Felipe VI entame une visite d’État en France aux accents ibériques

© Martin Bureau / POOL / AFP | François Hollande et le couple royal espagnol devant l'Arc de Triomphe à Paris.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/06/2015

Après un premier rendez-vous raté en mars 2015 à la suite du crash de l'Airbus de la Germanwings, le couple royal ibérique entame ce mardi une visite d'État en France, où l'Espagne sera à l'honneur.

Le roi Felipe VI d'Espagne et son épouse, la reine Letizia, ont entamé mardi à midi une visite d'État de trois jours en France par une cérémonie à l'Arc de triomphe, où ils ont été accueillis par le président François Hollande et la ministre de l'Écologie Ségolène Royal.

Deux mois après le crash de l'Airbus de la Germanwings et l'annulation d'une première visite, il s'agit du premier déplacement de cette importance pour le souverain espagnol, âgé de 47 ans, qui a succédé à son père Juan Carlos en juin 2014, après l'abdication de ce dernier.

Après le traditionnel salut aux drapeaux, Felipe VI et le président Hollande ont déposé des gerbes aux couleurs des deux pays. La numéro 3 du gouvernement, Ségolène Royal, était également présente, ainsi que quelques centaines de badauds. Escortés par un détachement de la Garde républicaine, ils devaient se rendre ensuite au palais de l'Élysée pour un premier entretien.

Dans l'après-midi, le couple royal visitera, toujours en présence de François Hollande, l'exposition consacrée au peintre Diego Velasquez au Grand Palais. Une remise de décorations au personnel de secours ayant opéré sur le site de la catastrophe de la Germanwings, qui effectuait la liaison entre Barcelone et Düsseldorf, est également prévue en fin d'après-midi à l'Élysée, où un dîner d'Etat aura lieu dans la soirée.

Entretien avec Hidalgo et Valls, tous deux d’origine espagnole

Felipe VI poursuivra sa visite par l'inauguration, près de l'Hôtel-de-Ville, du jardin des Combattants de la Nueve, du nom de ces Républicains espagnols qui participèrent à la Libération de la capitale française au sein de la célèbre 2e division blindée, en compagnie d'Anne Hidalgo. La maire (PS) de Paris, native de la province de Cadix, en Andalousie, recevra ensuite le couple royal pour un entretien à l'Hôtel-de-Ville. Le souverain espagnol s'entretiendra ensuite avec le président du Sénat, Gérard Larcher, avant un déjeuner avec Manuel Valls, lui aussi originaire d'Espagne, à l'hôtel de Matignon.

>> À lire sur France 24 : "Libération de Paris : les républicains espagnols, héros oubliés"

Temps forts de cette visite, Felipe VI prononcera mercredi à 15 h 00 un discours en français devant les députés au palais Bourbon. En octobre 1993, son père, Juan Carlos, avait été le premier souverain étranger à s'exprimer dans l'Hémicycle.

La visite du roi d'Espagne illustre, selon l'Élysée, "le partenariat d'exception qui lie la France et l'Espagne" et les convergences entre les deux pays sur les grands sujets internationaux. Elle comportera également un volet économique, l'Espagne étant l'un des tout premiers partenaires économiques de la France.

Le couple royal donnera mercredi soir une réception en l'honneur de la communauté espagnole en France à l'Ambassade d'Espagne où aura également lieu, jeudi matin, un petit-déjeuner avec les milieux économiques espagnols et français. Ils rencontreront ensuite des hispanistes français à la bibliothèque de l'Institut Cervantès, avant de clore le forum Entreprises en compagnie du ministre espagnol de l'Économie, Luis de Guindos.

Un mois après son accession au trône, le 19 juin 2014, Felipe VI avait déjà effectué un bref déplacement en France.

Avec AFP
 

Première publication : 02/06/2015

  • ESPAGNE

    Des restes de l’écrivain Cervantès découverts à Madrid

    En savoir plus

  • ART

    Paris s’offre la première rétrospective de l’Espagnol Velázquez

    En savoir plus

  • CRASH GERMANWINGS

    Au Vernet, les familles des victimes du vol Germanwings se recueillent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)