Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nouvel an chinois : une émission de CCTV fait scandale avec un sketch raciste

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Le bitcoin, la monnaie 2.0

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Discours de Ramaphosa: le président sud-africain promet un "fantastique départ"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Abus Sexuels : des ONG dans la tempête

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'après Zuma : Cyril Ramaphosa présente son plan d'action pour le pays

En savoir plus

TECH 24

Corée du Sud : l'innovation en forme olympique

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Infrastructures : les grands travaux de Donald Trump

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chômage en baisse : la France est-elle sortie de la crise ?

En savoir plus

SPORT

Formule 1 : mort du pilote français Jules Bianchi

© PATRIK STOLLARZ, AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/07/2015

Le pilote français de F1 Jules Bianchi, victime d'un grave accident lors du Grand Prix du Japon en octobre 2014, est décédé vendredi au CHU de Nice, à l'âge de 25 ans. Il avait couru 34 Grands Prix et marqué 2 points en championnat.

Le pilote de F1 français Jules Bianchi, 25 ans, qui était dans le coma depuis son accident au Grand Prix de F1 du Japon en octobre, est mort vendredi 17 juillet au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nice, a annoncé samedi matin sa famille dans un communiqué.

Victime d'un terrible accident au volant de sa Marussia à Suzuka (Japon) le 5 octobre 2014, il était depuis dans le coma. Jules Bianchi avait rejoint Marussia comme pilote titulaire en 2013. Il a couru 34 Grands Prix et marqué 2 points en championnat.

La famille de Jules Bianchi a annoncé, dans le communiqué, le "décès de Jules survenu hier soir au Centre Hospitalier Universitaire de Nice, où il avait été admis à la suite de son accident sur le circuit de Suzuka, lors du Grand Prix du Japon le 5 octobre 2014".

"Jules s'est battu jusqu'au bout, comme il l'a toujours fait, mais hier, sa bataille a pris fin", a poursuivi le communiqué. "Nous ressentons une peine immense et indescriptible" a ajouté la famille. Cette issue était à craindre depuis plusieurs jours. Sur France Info, le 13 juillet, le père du pilote, Philippe Bianchi, s'était ainsi déclaré "moins optimiste" sur l'état de santé de son fils, constatant que celui-ci n'avait pas fait de "progrès significatifs".

Jules Bianchi est le premier pilote à mourir des suites d'un accident en course depuis le triple champion du monde brésilien Arton Senna, le 1er mai 1994.

Avec AFP

Première publication : 18/07/2015

  • FORMULE 1

    Jules Bianchi n’a pas suffisamment ralenti avant son accident, selon la FIA

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Jules Bianchi se trouve dans une situation "désespérée", confie son père

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    GP du Japon : le Français Jules Bianchi victime d’un grave accident

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)