Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

FRANCE

Fusillade dans la Somme : le tireur présumé avait 2,28 g d'alcool dans le sang

© Philippe Huguen, AFP | Des gendarmes enquêtent sur les lieux de la fusillade dans le camp de gens du voyage, à Roye, dans la Somme.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/08/2015

L'auteur présumé de la fusillade dans un camp de gens du voyage, mardi dans la Somme, était en état d'ébriété, a révélé mercredi le procureur de la République d'Amiens. Quatre personnes ont été tuées, trois autres ont été blessées.

L'homme "avait 2,28 g d'alcool dans le sang". Au lendemain de la fusillade dans un camp de gens du voyage à Roye, dans la Somme (nord de la France), le procureur de la République d'Amiens, Bernard Farret, a tenu, mercredi 26 août, une conférence de presse au cours de laquelle il a révélé l'état d'ébriété du tireur présumé.

Ces déclarations corroborent celles de Freddy Cantrel, l'adjoint au maire de Roye, qui affirmait mardi que le tireur apparaissait "passablement alcoolisé".

Le procureur de la République d'Amiens a par ailleurs expliqué qu'"environ 36" coups de feu avaient été tirés. L'auteur présumé de la fusillade est un homme de 73 ans, vivant sur une aire de gens du voyage. Il a été placé en garde à vue.

Mardi, pour des motifs encore inconnus, il a abattu avec un fusil de chasse une femme de 19 ans, sa fille de neuf mois et son beau-père, qui vivaient sur la même aire. Un gendarme de 44 ans, père de deux enfants, blessé au cours de la fusillade, a succombé à ses blessures en début de soirée. Trois autres personnes, dont un endant de trois ans, ont été blessés.

Avec AFP

Première publication : 26/08/2015

  • FRANCE

    Somme : fusillade meurtrière dans un camp de gens du voyage

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)