Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

Afrique

Égypte : Chérif Ismaïl chargé de former un nouveau cabinet après la démission du gouvernement

© Khaled Desouki, AFP | Le Parlement égyptien, au Caire, en septembre 2012.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/09/2015

Moins d'une heure après l'annonce de la démission du gouvernement égyptien, le ministre du Pétrole a été chargé, samedi, de former un nouveau cabinet. Une décision qui intervient également en plein scandale de corruption visant un politique.

Le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi a chargé, samedi 12 septembre, Chérif Ismaïl, ministre du Pétrole dans le gouvernement démissionnaire, de former un nouveau cabinet d'ici une semaine, a annoncé un communiqué de la présidence.

La décision de confier cette tâche à Chérif Ismaïl a été annoncée moins d'une heure après l'annonce par la présidence de la démission du gouvernement d'Ibrahim Mahlab, à quelques semaines des élections législatives qui doivent débuter le 17 octobre.

Un haut responsable a indiqué à l'AFP, sous couvert de l'anonymat, que le remaniement avait pour but "de donner un nouvel élan" au gouvernement après un scandale de corruption.

>> À lire sur France 24 : "Mariam Malak, une lycéenne icône de la lutte contre la corruption en Égypte"

Le ministre de l'Agriculture Salah Helal a en effet été arrêté lundi au Caire, juste après avoir été contraint à la démission par le président pour son rôle dans une affaire de corruption au sein de son administration.

Salah Helal et son chef de cabinet sont soupçonnés d'avoir "demandé et reçu" des pots-de-vin de la part de l'homme d'affaires Ayman al-Gamil - par le biais d'un intermédiaire - pour "légaliser" l'acquisition de terrains appartenant à l'État, selon les autorités.

Malgré cette affaire et après plus d'un an de service, le président égyptien a tenu à saluer les "efforts accomplis par M. Mahlab et son équipe durant cette période difficile de l'histoire du pays".

Ibrahim Mahlab, un cacique du parti de Hosni Moubarak renversé en 2011 à la suite d'une révolte populaire, avait été nommé au poste de Premier ministre début 2014.

Avec AFP

Première publication : 12/09/2015

  • ÉGYPTE

    Mariam Malak, une lycéenne icône de la lutte contre la corruption en Égypte

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Vidéo : une exposition met en lumière Osiris et les mystères engloutis d'Égypte

    En savoir plus

  • crise migratoire

    Un milliardaire égyptien propose d'acheter une île pour les réfugiés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)