Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ingérence : Les poupées russes du mensonge

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : lancement du parti unifié RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Helsinki : Et Trump céda à Poutine...

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival d'Avignon : les questions de genre sur le devant de la scène

En savoir plus

FOCUS

Le bois de chêne menacé en France ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Retour triomphal des Bleus : "Une histoire de France"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Rencontre avec Poutine : la "trahison ouverte" de Trump

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Mondial-2018 : la sacre des Bleus profite à la Française des Jeux

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Avec L'Impératrice, la "French touch" fait des petits

En savoir plus

FRANCE

Air France : près d'un millier de suppressions de postes en 2016

© Capture d'écran, RTL | Le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac, lors du "Grand Jury" Le Figaro-LCI-RTL, dimanche 18 octobre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/10/2015

Air France supprimera près d'un millier d'emplois en 2016 via des mesures de départs volontaires, a indiqué dimanche son PDG Alexandre de Juniac. Il reste "plusieurs semaines pour reprendre les négociations" en vue de 2017.

La compagnie aérienne française a annoncé dimanche 18 octobre qu’elle mettra en œuvre la première partie de son plan de restructuration dès 2016. Son PDG, Alexandre de Juniac, a en effet annoncé, lors du "Grand Jury" Le Figaro-LCI-RTL, près d’un millier de départs volontaires, soit "moins d'un tiers du total" des 2 900 suppressions de postes prévues au total dans ce plan "B".

À la question de savoir si ce plan, consécutif à l'échec des négociations avec les personnels navigants et à l'origine des violences du comité central d'entreprise (CCE) du 5 octobre, était suspendu, le PDG d'Air France-KLM a simplement répondu: "Non. […] 2016 est lancé."

Ces mesures de départs volontaires seront présentées jeudi prochain lors d'un nouveau CCE de la compagnie française.

"Restructuration"

Dans un premier plan, Air France demandait à tous les navigants de voler une centaine d'heures en plus par an, à salaire égal. Faute d'accord avec les pilotes, la compagnie avait présenté le 5 octobre au CCE un plan alternatif de "restructuration" menaçant 2 900 emplois (300 pilotes, 900 hôtesses et stewards, 1 700 au sol).

Alexandre de Juniac a indiqué vendredi 17 octobre, dans un entretien au "Monde", qu'il restait "encore plusieurs semaines pour reprendre les négociations et éviter la mise en place des mesures les plus dures en 2017".

Avec AFP et Reuters

Première publication : 18/10/2015

  • AVIATION

    La direction d'Air France veut porter plainte mais se dit prête à reprendre les négociations

    En savoir plus

  • MARDI POLITIQUE

    Benoît Hamon : "Je conteste le choix de la direction d'Air France"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Air France : mise à pied des cinq salariés poursuivis pour violences

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)