Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 22/10/2015

"La France, nation maritime"

© France 24

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 22 octobre, les émeutes de Moirans, en Isère, où des gens du voyage ont brûlé des dizaines de voiture et saccagé des bâtiments pour protester contre une décision de justice, des renforts à Calais, la formation d’imams de France au Maroc, et la France sous les mers.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec les violences dont a été le théâtre la petite ville de Moirans, en Isère, pendant deux jours.
 
Ces violences ont été commises par des membres de la communauté des gens du voyage. Leurs auteurs entendaient signifier leur mécontentement après le refus de la justice d’accorder une permission de sortie à un jeune de la communauté, un jeune homme actuellement en détention, qui avait demandé à assister aux obsèques de son frère. Ce refus a déclenché «la fureur» de ses proches, d’après Libération, qui évoque une ambiance de «guérilla urbaine», et une confrontation avec les forces de l’ordre qui s’est terminée «sans grande violence ni arrestation», malgré la condamnation verbale de ces émeutes par François Hollande et Manuel Valls. Impunité, s’indigne le Figaro, qui rappelle que des émeutes similaires, pour le même motif, commises elles aussi par des gens du voyage, avaient déjà eu lieu cet été – sans être saénctionnées. «Pitoyable affaire qui se répète aujourd’hui. Pourquoi s’en étonner puisqu’elles sont l’une et l’autre la conséquence de la politique incohérente, sectaire et clientéliste (du) pouvoir. Un pouvoir faible avec les caïds et tous ceux qui défient l’autorité de l’État, mais qui montre les muscles dès qu’il se sent contesté dans ses dogmes». Ces émeutes seraient un phénomène récent, selon le chercheur Marc Bordigoni. Sur le site du Figaro, cet anthropologue du CNRS  explique que le phénomène est «marginal», et qu’il n’est pas dans la «culture» des gens du voyage, dont la tradition est de se montrer «de plus discret possible et ne laisser aucune trace derrière soi». Selon lui, les rapports entre le monde du voyage et les autorités locales se sont tendus depuis le début des années 2000, lorsque des mesures ont été prises pour rendre la vie plus difficile à cette communauté. Un climat de défiance se serait installé. Toujours sur le site du Figaro, le président de l’Union française des associations tsiganes évoque l’expression du «ras-le-bol de toute une communauté».
 
A la Une, également, la décision du gouvernement d’envoyer des renforts et des moyens pour «humaniser» l’accueil des migrants à Calais. Alors que plus de 6000 réfugiés survivent dans ce campement, la Croix s’est rendu auprès de ceux qui, dans leur travail, sont confrontés aux flux incessants de migrants: «A Calais, tout le monde souffre», rappelle le journal, qui explique que ce drame, tient notamment au fait que les migrants ne veulent pas rester en France: «ils veulent rejoindre une Grande-Bretagne qui, elle, cherche à boucler ses accès autant que faire se peut». «Londres se contente de bâtir des murs et d’acheter des chiens policiers», juge la présidente de la Cimade, dont vous pouvez retrouver l’interview sur France24.com.
 
A noter également, l’enquête de l’Opinion sur la formation de 50 imams de France à l’institut Mohammed VI à Rabat, au Maroc. L’objectif de ce programme  est d’enseigner un islam tolérant contre les dérives jihadistes. D’après l’Opinion, l’Institut Mohammed VI est un «formidable outil de diplomatie religieuse».
 
Pour finir, je vous invite à jeter un cil au Figaro, qui nous apprend que le France s’est agrandie de 580 000 km2… sous les mers.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/10/2017 Indépendance

"En Espagne, l'article 155 pour sauver les Catalans"

Dans cette revue de presse internationale du 20 octobre : Madrid veut suspendre l’autonomie de la Catalogne, l’épidémie de peste à Madagascar s’est propagée aux grandes zones...

En savoir plus

20/10/2017 Énergie nucléaire

Centrales nucléaires : opérations démantèlement

Dans la revue de presse française de ce vendredi 20 octobre : comment démanteler nos centrales nucléaires ? En France, une femme sur deux dit avoir été victime de harcèlement...

En savoir plus

19/10/2017 Revue de presse internationale

Brexit: "si tu reviens, j'annule tout ?"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 19 octobre, le discours du président Xi Jinping devant le 19ème Congrès du Parti communiste chinois. Une nouvelle...

En savoir plus

19/10/2017 Revue de presse française

"Macron, Sarkozy, les policiers et le football"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 19 octobre, la troisième journée de mobilisation de la CGT contre les ordonnances sur la réforme du Code du travail. La création...

En savoir plus

18/10/2017 Revue de presse internationale

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 18 octobre, l'ouverture du 19e Congrès du Parti communiste chinois, la reprise de la ville de Raqqa par les Forces...

En savoir plus