Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

Asie - pacifique

Maldives : arrestation du vice-président pour haute trahison

© Justshinan, Wikimedia Commons | Le vice-président des Maldives, Ahmed Adheeb.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/10/2015

Un mois après l'attentat qui visait le président des Maldives Abdulla Yameen, son numéro 2, Ahmed Adheeb, a été arrêté samedi dans le cadre de l'enquête. Il est accusé de "haute trahison", selon le ministre de l'Intérieur.

Le vice-président des Maldives, Ahmed Adheeb, a été arrêté samedi 24 octobre dans le cadre de l'enquête sur l'explosion, le 28 septembre, d'une bombe à bord de la vedette où se trouvait le président Abdulla Yameen, a fait savoir un responsable de la police maldivienne.

"Nous avons arrêté le vice-président en lien avec l'affaire du [bateau] Finfenmaa", a dit à Reuters un responsable de la police. "Il est désormais sous garde policière au centre de détention de Dhoonidhoo". Selon le ministre de l'Intérieur Umar Naseer, le vice-président est accusé de "haute trahison".

Le président, âgé de 59 ans, est sorti indemne de l'explosion, survenue alors que la vedette approchait de la capitale de l'archipel, Malé, mais son épouse et deux conseillers ont été blessés. Les autorités ont parlé d'une tentative d'assassinat, commise alors que le chef de l'État rentrait aux Maldives après avoir effectué le pèlerinage à la Mecque en Arabie saoudite.

À la mi-octobre, le chef de l'État a limogé son ministre de la Défense, Moosa Ali Jaleel, dans le cadre d'une reprise en main consécutive à l'explosion. Deux responsables militaires ont également été arrêtés.

Avec Reuters

Première publication : 24/10/2015

  • MALDIVES

    Abdulla Yameen remporte l'élection présidentielle aux Maldives

    En savoir plus

  • MALDIVES

    Un mandat d'arrêt émis contre l’ancien président Mohamed Nasheed

    En savoir plus

  • MALDIVES

    Heurts entre forces de l'ordre et partisans de l'ex-président à Malé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)