Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

FRANCE

Marseille : un professeur d'une école juive poignardé par trois individus

© Boris Horvat, AFP | Des policiers sur les lieux de l'agression à Marseille, mercredi soir.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/11/2015

Un professeur d'une école juive de Marseille a été blessé mercredi soir à coups de couteau par trois hommes qui ont proféré des menaces et des insultes antisémites. Un tee-shirt "à l'effigie de Daech" aurait été exhibé.

L'agression a eu lieu mercredi 18 novembre au soir dans le 13e arrondissement de Marseille. Vers 20 heures, un professeur d'une école juive a été blessé à coups de couteau par trois hommes qui ont proféré des menaces et des insultes antisémites.

Le pronostic vital de l'enseignant, lui-même juif, n'est pas engagé. Il restait hospitalisé jeudi matin. Le préfet de police des Bouches-du-Rhône Laurent Nuñez a souligné que de très importants moyens policiers avaient été déployés pour retrouver les auteurs de l’agression.

"Un tee-shirt à l'effigie de l’EI" exhibé

L'enseignant, qui portait une kippa, était sorti du centre communautaire Yavné, qui comprend à la fois une école et une synagogue, quand il a été agressé par des hommes à scooter, a-t-on encore précisé de source proche du dossier.

Les agresseurs "ont exhibé un tee-shirt à l'effigie de Daech [autre nom de l’organisation État islamique, NDLR] et ont montré [à la victime] sur un téléphone portable des photos de Mohamed Merah", a expliqué le procureur de la République de Marseille Brice Robin. Ils ont blessé le quinquagénaire aux bras, aux jambes et au ventre, a-t-il ajouté.

Les trois hommes auraient été mis en fuite par l'arrivée d'une patrouille de police, selon Laurent Nuñez, qui a souligné avoir immédiatement informé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

L'enquête a été confiée à la sûreté départementale.

Une attaque similaire le mois dernier

Michèle Teboul, présidente du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) Marseille-Provence, s'est déclarée auprès de l'AFP "très choquée". "Cela fait deux affaires du même type en très peu de temps", a-t-elle relevé, se disant "très inquiète".

Le 24 octobre, un homme avait agressé trois juifs, blessant l'un d'eux avec un couteau, près d'une synagogue marseillaise. L'agresseur, âgé d'une trentaine d'années et connu des services de police, s'en était pris à deux personnes, dont le rabbin, près de cette synagogue. Un troisième fidèle, qui tentait de s'interposer, avait alors été frappé à coups de couteau.

L'agresseur avait proféré des propos antisémites, réitérés devant les policiers qui l'avaient interpellé. Il avait été arrêté quelque temps après les faits, fortement alcoolisé. Le 29 octobre, il a été placé sous mandat de dépôt et doit être jugé le 9 décembre.

Avec AFP
 

Première publication : 19/11/2015

  • ATTAQUES À PARIS

    Eagles of Death Metal : "L'amour est plus fort que le mal"

    En savoir plus

  • ATTAQUES À PARIS

    Des Syriens de Douma affichent leur soutien à Paris

    En savoir plus

  • ATTENTATS DE PARIS

    Attaques à Paris : retour sur un raid de sept heures à Saint-Denis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)