Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Andrej Plenkovic : "Je ne pense pas qu’il y ait une menace d’éclatement des États au sein de l’UE"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Glyphosate : l’herbicide de la discorde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, un nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel : la parole se libère sur la toile

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

FRANCE

La police diffuse la photo du 3e kamikaze du Stade de France

© Nicolas Maeterlinck, Belga, AFP. | La police française a lancé un appel à témoin dimanche soir.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/01/2017

La police française a diffusé le portrait du troisième kamikaze du Stade de France. Des opérations de police ont été lancées dimanche en Belgique, en "lien avec la menace terroriste".

• La police française a lancé dimanche 22 novembre un appel à témoins et a diffusé le portrait du troisième kamikaze du Stade de France. Cet homme, qui s'est fait exploser rue Jules-Rimet à proximité de la porte H du Stade de France le vendredi 13 novembre, avait été enregistré le 3 octobre sur l'île grecque de Leros, en même temps qu'un autre kamikaze, dont la photo a déjà été diffusée par la police mais qui reste non identifié.

>> À lire sur France 24 : "Salah Abdeslam, quatrième commando, Stade de France... les zones d'ombre de l'enquête"

• "Différentes opérations" ont été lancées dimanche soir en Belgique, en lien avec "la menace terroriste" a indiqué dimanche soir la police belge, qui a demandé à ce qu'aucune information à ce sujet ne soit relayée sur les réseaux sociaux.

Le niveau d'alerte maximale, le niveau 4, a été maintenu dans Bruxelles, où le métro et les écoles resteront fermés lundi dans la ville, a annoncé dimanche soir le Premier ministre belge, Charles Michel. La capitale belge avait été placée en état d'alerte maximale très tôt samedi en raison d'une menace terroriste "précise et imminente".

Barack Obama a souligné dimanche qu'il participerait à la conférence sur le climat (COP21) qui doit s'ouvrir le 30 novembre au Bourget, au nord de Paris. Depuis la Malaisie, où il participe à un sommet des dix pays membres de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean), le président américain a appelé les dirigeants de tous les pays à l'imiter pour montrer que le monde n'a pas peur des "terroristes".

• Le porte-avions français Charles-de-Gaulle sera en mesure, lundi, de prendre part aux efforts de la coalition dans sa lutte contre l'organisation État islamique (EI), a annoncé le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian. Le porte-avions a appareillé mercredi 18 novembre de Toulon pour se rendre dans l'est de la Méditerranée avec son groupe aéronaval.

• "Il n'y aura pas de victoire militaire contre Daech à court terme", prévient le chef d'état-major des armées françaises, Pierre de Villiers, dans un entretien accordé au "Journal du Dimanche".

• Plus d'une semaine après les attentats qui ont endeuillé Paris, sept des huit personnes interpellées mercredi lors de l'assaut policier à Saint-Denis, au nord de Paris, ont été relâchées samedi 21 novembre tandis que Jawad Bendaoud, l'homme qui a fourni l'appartement à Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats parisiens, reste en garde à vue. Les enquêteurs sont toujours à la recherche de Salah Abdeslam.

• La Turquie a également annoncé samedi l'arrestation d'un homme de nationalité belge, d'origine marocaine, soupçonné d'avoir participé à des opérations de reconnaissance pour choisir les sites des attentats à Paris.

>> Pour retrouver tous nos articles sur les attentats de Paris, cliquez ici

 

Pour retrouver notre liveblog depuis votre smartphone ou tablette, cliquez sur ce lien.

 

Première publication : 22/11/2015

  • ATTAQUES À PARIS

    Attentats de Paris : Bruxelles en état d'alerte maximale

    En savoir plus

  • ATTAQUES À PARIS

    Attentats de Paris : ce que prévoit l'état d'urgence, adopté par le Parlement

    En savoir plus

  • ATTAQUES À PARIS

    Attentats de Paris : le rôle déterminant du Maroc dans la localisation d'Abaaoud

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)